Language   

Le Tract

Marco Valdo M.I.
Language: French




Un matin glacial de février
Où les toits gouttent moroses,
Dans la cour, au pied de l’escalier,
Ma mère a trouvé la chose.

Chez nous, chacun a son humeur,
Chacun a son pas dans l’escalier.
Ma mère entre, on voit battre son cœur
Et dans sa main, une boule de papier.

Jette ça, ma fille, en vitesse !
Dit mémé plus pâle que la mort.
C’est l’œuvre d’une diablesse,
C’est le malheur, c’est un sort.

Les sorts, on y croit très fort.
Mémé ferme les yeux et se met à prier ;
Maman se tait et tremble encore.
Mon père ramasse la boule de papier.

Dans un silence de tombe,
Papa déplie le papier dangereux,
Rien ne tombe.
Papa lit le papier mystérieux.

Une feuille blanche avec des mots
Tapés à la machine ; des mots.
Qu’est-ce qui est écrit ?
Qu’est-ce que ça dit ?

Cette chose n’est pas un sort malvenu.
Ne dites rien à personne. Silence absolu.
C’est un tract, un message clandestin,
Un papier boulé pour changer notre destin.


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org