Language   

Der Mensch ist gut

Erich Kästner
Language: German

List of versions


Related Songs

Ansprache an Millionäre
(Erich Kästner)
Das Führerproblem, genetisch betrachtet
(Erich Kästner)
Heimweh, wonach?
(Mascha Kaléko)


Der Mensch ist gut

Erich Kästner - 1928
Herz auf Taille, 1928

Lesung Peter Sloterdijk
Der gesamte, korrekte Text lautet:
Der Mensch ist gut! Da gibt es nichts zu lachen!
In Lesebüchern schmeckt das wie Kompott.
Der Mensch ist gut. Da kann man gar nichts machen.
Er hat das, wie man hört, vom lieben Gott.

Einschränkungshalber spricht man zwar von Kriegen.
Wohl weil der letzte Krieg erst neulich war...
Doch: Ließ man denn die Krüppel draußen liegen?
Die Witwen kriegten sogar Honorar!

Der Mensch ist gut! Wenn er noch besser wäre,
wär er zu gut für die bescheidne Welt.
Auch die Moral hat ihr Gesetz der Schwere:
Der schlechte Kerl kommt hoch - der Gute fällt.

Das ist so, wie es ist, geschickt gemacht.
Gott will es so. Not lehrt bekanntlich beten.
Er hat sich das nicht übel ausgedacht
und läßt uns um des Himmels willen treten.

Der Mensch ist gut. Und darum geht´s ihm schlecht.
Denn wenn´s ihm besser ginge, wär er böse.
Drum betet: Herr Direktor, quäl uns recht!
Gott will es so. Und sein System hat Größe.

Drum seid so gut: und seid so schlecht, wie´s geht!
Drückt Löhne ! Zelebriert die Leipziger Messe!
Der Himmel hat für sowas immer Interesse. -
Der Mensch bleibt gut, weil er den Kram versteht.

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2013/2/14 - 12:20



Language: French

Version française – L'HOMME EST BON – Marco Valdo M.I. – 2013
Chanson allemande – Der Mensch ist gut – Erich Kästner – 31/12/1927

« L'HOMME EST BON » nous chante Kästner, encore un chant à la sauce ironique. Il aurait tout aussi bien pu dire l'inverse : l'homme est mauvais. D'aucuns l'ont dit et de mille façons.

Oui, dit Lucien l'âne en riant, je l'ai aussi entendu et nous les ânes, on dit aussi « L'homme est un loup pour l'âne »... et comme pour le loup, quand il approche, on lui file des ruades de derrière les sabots.

Cependant, que veut bien pouvoir dire une sentence de ce genre : « L'homme est bon ». Mais au-delà, sans faire de l'angélisme, il y aurait à voir de quel homme on parle, d'où on parle et à quel moment on parle. Comme tu le vois, il s'agit de relativer les choses et les affirmations. Il faudrait aussi voir qui le dit et pourquoi. Par exemple, le simple fait d'affirmer de façon générale comme une sorte de postulat philosophique que « l'homme est un loup pour l'homme » n'est pas sans conséquence. Car, si un tel postulat est vrai – je rappelle qu'il est une autre manière d'affirmer le « struggle for life » (le combat pour la vie) – alors, s'ouvre béante la porte à la société des loups et à toutes les dérives. Le « combat pour la vie » justifie le libéralisme, la concurrence, l'affrontement, l'exploitation... et disqualifie ce qui a fait le fondement de l’humaine nation : la solidarité. Car, faut-il le rappeler...

Il le faut assurément !

Oui, il le faut assurément : sans la solidarité et le partage, la mise en commun des ressources, il n'y aurait tout simplement plus d'espèce humaine depuis très longtemps.

Quelle est la vraie force de l'humaine nation face aux vrais fauves que sont les aléas climatiques, les famines, les inondations, les sécheresses, la conformation-même des paysages... En cela, vois-tu, l'homme est bon... Il l'est donc en partie, tout comme il n'est encore qu'en voie d'humanisation, d'hominisation...

Je comprends bien ce que tu penses et je le traduirais... en disant que plus l'homme étendra le champ de la solidarité, plus il étendra le champ de la bonté, meilleur il sera. Et ceci vaut tout autant pour l'homme individu que pour l'homme collectif et l'homme au sens générique. L'humanité est devant nous...

Alors, justement pour étendre le champ de la bonté, pour que l'homme – sans ironie cette fois – puisse vivre sans voir le bien commun accaparé par certains dans cette Guerre de Cent Mille Ans que les riches font aux pauvres, il nous faut reprendre notre tâche qui est de tisser le linceul de ce vieux monde où certains hommes sont des loups pour le loup, pour l'âne et même pour l'homme, un monde mal cuit, pas terminé, insensé et cacochyme.

Heureusement !

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
L'HOMME EST BON

Le texte complet et correct est :
L'homme est bon ! Il n'y a pas de quoi rire !
Dans les livres de lecture, ça goûte la compote.
L'homme est bon. Là on ne peut certainement rien y faire .
Il tient cela, comme on l'entend, du cher Dieu.

On parle certes à mi-voix de guerre.
Probablement parce que la dernière guerre est encore récente…
Pourtant : laisse-t-on les infirmes à la porte ?
Les veuves ont même reçu des indemnités !

L'homme est bon ! S'il était encore meilleur,
Il serait trop bon pour le monde .
La morale a également sa loi de la pesanteur :
Le mauvais type réussit – le bon échoue.

C'est ainsi que ça va.
Dieu le veut ainsi. L'urgence enseigne à prier comme on peut.
Ce n'est pas si mal pensé que ça
Et nous fait faire un pas de plus pour les cieux.

L'homme est bon. Et c'est pourquoi il va mal.
Car s'il allait mieux, il serait mauvais.
C'est pourquoi priez : Monsieur le Directeur, aiguillonnez-nous sévèrement !
Dieu le veut ainsi. Et son système a de la dimension.

C'est pourquoi il est si bon : et il est aussi mauvais , c'est ainsi que ça va !
Faire baisser les salaires ! Célébrer la foire de Leipzig !
Le ciel est toujours intéressé par de telles choses.
L'homme reste bon, parce qu'il comprend les choses.

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2013/2/14 - 12:35



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org