Lingua   

Les rafles

Gaston Montéhus
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Ne tire pas sur nous (Marche démocratique et sociale)
(Gaston Montéhus)
Un vrai croyant
(Gaston Montéhus)
Non, non, plus de combats
(anonimo)


Versi di Gaston Montéhus, composti probabilmente tra il 1905 ed il 1914.‎
Musica di Raoul Chantegrelet e Pierre Doubis
Nel disco “Montéhus, le ‎chansonnier humanitaire. Enregistrements originaux 1905-1936”, a cura di Marc Robine.‎
Originariamente pubblicata sulla rivista musicale “Paris-Chansons”, Delormel editore, Parigi. ‎






Quand la nuit devient sombre
On voit sous les ponts de Paris
Se glisser comme une ombre
Les pauvres gueux, les sans-abri

Enveloppés dans leurs guenilles
Ils étouffent leurs sanglots
Ils s´en vont, les sans-famille,
S´endormir au bord des flots

Et sur la croix de pierre
Grelottant de fièvre et de faim
S´endorment les Jean Misère
Les parias du genre humain

Quand, tout à coup, un grand bruit
Les pauvres hères poussent ce cri
‎"La raffle! La raffle!"

C´est la chasse qui commence
Sauve-toi, pauvre gibier!
Sans égard pour la souffrance
Le chasseur est sans pitié

‎"La raffle! La raffle!"
Voilà les policiers

Non, ce n´est pas la misère
C´est quelque chose de plus affreux
C´est le carnage, c´est la guerre
Où s´entretuent des malheureux

On se massacre sans s´ connaître
On s´ tue sans savoir pourquoi
C´est pour l´opinion d´un maître
Ou sauver le trône d´un roi

Et grisé par la poudre
Le soldat chante comme un fou
Se moquant de la foudre
Il s´endort sur un caillou

Quand tout à coup, sans grand bruit
La camarde pousse ce cri
‎"La raffle! La raffle!"

C´est la chasse qui commence
Chair humaine devient gibier
Sans égard pour la souffrance
La mitraille est sans pitié

Elle raffle, elle raffle
Tous nos petits troupiers

inviata da Dead End - 28/12/2012 - 10:17



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org