Lingua   

La survivante

Richard Marot
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Money Drives The World
(Richard Marot)
La Femme n'est pas un dessin
(Richard Marot)
Bombes du Mensonge
(Richard Marot)


Elle était au coin de la maison
Et comme il dit un vieux dicton,
Elle était alors, complètement seule
Sans pouvoir voir l’horizon
Et sans savoir ce que le bon dieu voulait
Pour sa pauvre et survivante âme.

Avant de son grand malheur,
Tout commença avec une horreur
Seulement pour les gens de peau blanche
Et la douleur arriva comme une avalanche
Qui enterra la pauvre fille
Dans le désespoir.

Elle était en ceinte
L’enfant était du patron
Tout avait arrivé sans connaissance
Il dit qu’il n’y avait aucune solution
On devait tuer l’enfant, c’est une malchance
Mais après tout cela,
Elle vécut pour raconter
Toute une attristante histoire.

Le patron malheureusement tua
La pauvre espérance des noirs
Mais elle, resta là, sans être vaincue
Par le désespoir du patron.
L’enfant mourut, le patron respira tranquille.

Et la mère avait assez froid sang,
Pour survivre à ce malheur
Avec toute son honneur
Pour arriver à raconter
Ce que malheureusement c’est passé

Mais elle n’est pas méchante
C’est une situation très attristante
Elle était une complète amoureuse
De son pauvre enfant
Ça c’est suffissent
Elle était seulement une survivante.

Elle a été seulement
Une grande et courageuse survivante
Contre toute la haine
Du pathétique système
Le système du passé
Avec l’esclavage
Qui était sa solitude
Une solitude,
Avec la quelle,
Elle est une survivante.

Elle a eu peur toute sa vie
Son coeur devient toujours surveillant
Par la faute d’un patron menaçant
Et un patron qui était complètement inclément
La survivante fut trop patiente
Jusqu’a devenir indifférente.

Elle avait tué
Une âme innocente
Bien que par la faute
Du patron.
L’âme de la femme devint absente
Elle n’était pas déjà croyante!

Mais elle fut toujours très élégante
Bien qu’elle était une survivante
Son malheur était très évident
Son existence était décadente,
Il était un cas d’une grande honte!

Elle était déjà fatiguée
D’être trop intelligente
D’être trop prudente
Elle était déjà fatiguée
D’être seulement une survivante.

Et elle n’était pas malveillante
Elle était seulement une survivante
Le patron n’était pas bienveillant
C’était une situation très attristante
Car elle était une grande amoureuse
De son petit enfant

Elle a eu peur toute sa vie
Son coeur devint toujours surveillant
Par la faute d’un patron menaçant
Et un patron qui était inclément
La survivante fut trop patiente
Jusqu’a devenir indifférente.

Elle avait tué une âme innocente
L’âme de la femme devint absente
Elle n’était pas déjà croyante
Mais elle fut toujours très élégante
Cependant, elle était une survivante
Son malheur était très évident
Son existence était décadente,
Il était un cas d’une grande honte!

Elle était déjà fatiguée
D’être trop intelligente
D’être trop prudente
Elle était déjà fatiguée
D’être seulement une survivante.

Mais, elle n’était pas méchante...

inviata da C. Viadel - 30/1/2008 - 14:49



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org