Lingua   

La télé nous men

Lucrèce
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Vélo-Bolo
(Lucrèce)
Au temps d'Anarchie
(Lucrèce)
L’insurrection qui vient
(Lucrèce)


Paroles : Lucrèce88 pour Esprit68

Album: d'Esprit68 (2008-2010)


imagecd
La télé nous ment,
La télé nous ment,
C’est la voix du gouvernement...
Elle endort les gens
De contes affligeants
Pour la paix des dirigeants.

A la télé, les diffusions
De ces nouvelles émissions,
Nous révèlent leur vraie mission,
Préparer à la soumission
Les nouvelles générations.

Chacun sait qu’il sera jugé,
Observé, viré échangé.
Prêt à subir tous les affronts,
On sait que les jeunes seront
Sages et soumis à leur patrons.

A Big Brother Academy
On te veut servile et soumis.
Pour qu’ils n’aillent pas revendiquer,
Aux jeunes on veut faire miro iter
Des rêves de célébrité.

On ne veut plus de vrais artistes,
On veut oublier qu’ils existent.
Leur potentiel de subversion,
Leurs rêves de révolution
Nuiraient à la consommation.

La télé nous ment,
La télé nous ment,
C’est la voix du gouvernement...
La télé nous vend
Ses moulins à vents,
Ces mirages décevants.

Quand la bêtise est célébrée,
Les coquilles décérébrées,
Au comble de l’absurdité,
Aspirent à la célébrité
Pour afficher leur vacuité.

Ne rien savoir faire par soi-même,
Être dépendant du système,
La télé a bien insisté
Pour faire de toi un assisté,
Sans elle tu ne peux exister.

On va te dire quoi éprouver,
On va te dire comment rêver.
La télé manipolatrice
Te vend ses sentiments factices
Pour accroître ses bénéfices.

On va te dire comment penser
Et surtout comment dépenser,
Matraqué de publicité,
Amputé de ta liberté
Tout enfin te sera dicté.

La télé nous ment,
La télé nous ment,
C’est la voix du gouvernement...
Nous abrutissant
Du luxe indécent
Étalé par les puissants.

De catastrophes on nous régale,
Mais au 20h. tout est égal.
Les infos non assimilées
De nos consciences mutilés
Toutes bientôt vont s’envoler.

La colère est vite étouffée,
L’indifférence a triomphé.
Les pires horreurs seront gobées,
Potion médiatique absorbée,
L’esprit critique a succombé.

Gavés d’inutiles rations
De prétendues informations,
On fait triompher l’émotion,
Sans inculquer les vraies notions
Permettant la compréhension.

Pour manipuler l’opinion,
La misérable communion
Qui se joue le soir au 20 heures,
Tantôt fige dans la torpeur
Tantôt exacerbe les peurs
.
La télé nous ment,
La télé nous ment,
C’est la voix du gouvernement...
La télé défend
Un ordre étouffant
Pour le pouvoir triomphant.

La mafia gouvernementale
Est gardienne du capital.
Pour leur bien-être médiatique,
Aux millionnaires, les politiques
Ont bradé l’espace public.

Libère le territoire des ondes,
Il appartient à tout le monde.
Envahis les plateaux sur l’heure
Prend en otage le vingt heure,
Remplace le commentateur.

Réveille les consciences endormies
Par la starac’ lobotomie
La télé a volé leur cœur
Révèle l’envers du décor
Du système qui nous écoeure.

De la révolte soit le moteur
Secoue le téléspectateur,
Qu’enfin il devienne un acteur,
Rejetant tous les imposteurs
Les médiatiques dictateurs.

inviata da adriana - 5/7/2018 - 08:08



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org