Lingua   

Au 22e

Gaston Couté
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

The Deserter From Kent
(anonimo)
Antieroi
(Peter Punk)


[1911]
Versi di Gaston Couté, pubblicati sul settimanale socialista ed antimilitarista “La Guerre Sociale” (numero dall’8 al 14 febbraio 1911), poi nel quarto volume de “L’Intégrale du Vent du Ch’min”, pubblicazione integrale in cinque volumi delle opere di Couté realizzata dalle edizioni “Le vent du ch'min” tra il 1976 ed il 1977 e riedita nel ‎‎2013 dalle edizioni “La Matière Noire”.
Sull’aria di “Auprès de ma blonde” (altrimenti nota come “Le Prisonnier de Hollande”), una marcia militare settecentesca molto popolare in Francia.

Copertina del quarto volume de L’Intégrale du Vent du Ch’min

Il testo della canzone è introdotto come segue:

“La 2e Batterie du 22e Régiment d'Artillerie, casernée au quartier Noailles, a refusé de monter à cheval en disant que la nourriture était insuffisante et que l’« ordinaire » faisait des économies exagérées au préjudice des hommes.”



La cronaca – tratta dal quotidiano parigino “L'Intransigeant” (boulangista, nazionalista e antisemita) – ci racconta di uno dei rari “scioperi” attuati dalla truppaglia. I vertici militari risparmiavano – e ingrassavano – sulle razioni ordinarie e così un bel giorno gli uomini del 22° artiglieria rifiutarono di montare a cavallo e trasportare i cannoni. Cosa sia stato di loro non è dato sapere. Anzi, sì: di lì a tre o quattro anni molti si trovarono a crepare in trincea, rimpiangendo certamente la pur esigua “ordinaire” di un tempo… I loro generali continuarono invece ad ingrassare a dismisura.
Quand j'étais chez mon père
Quand j'étais chez mon père
Avant d'venir ici,
Avant d'venir ici,
Ma pauvre mère était fière
De mon bel appétit…

C'est au vingt-deuxième
Qu'il fait bon, fait bon, fait bon...
C'est au vingt-deuxième
Qu'on m'a fait servir !

Il n'y a pas en France
Il n'y a pas en France
D'régiment mieux choisi
D'régiment mieux choisi
Pour les gâs qu'ont la chance
D'êt' dans l'même cas qu'Bibi…

C'est au vingt-deuxième
Qu'il fait bon, fait bon, fait bon...
C'est au vingt-deuxième
Qu'on m'a fait servir !

Les vieux m'ont dit d'apprendre
Les vieux m'ont dit d'apprendre
C'que c'est qu’l’économie :
C'que c'est qu’l’économie :
C'est aux dépens d'mon ventre
Qu'on me l'apprend ici !

C'est au vingt-deuxième
Qu'il fait bon, fait bon, fait bon...
C'est au vingt-deuxième
Qu'on m'a fait servir !

Si comme nourriture
Si comme nourriture
Tu n'aim's pas l'sing' pourri
Tu n'aim's pas l'sing' pourri
T'as qu'à t'mettr' la ceinture,
Comme on dit à Paris !

C'est au vingt-deuxième
Qu'il fait bon, fait bon, fait bon...
C'est au vingt-deuxième
Qu'on m'a fait servir !

Pour la façon charmante
Pour la façon charmante
Dont je me trouv' nourri
Dont je me trouv' nourri
Vlà mes boyaux qui chantent..
La gloir' de la Patri' !

C'est au vingt-deuxième
Qu'il fait bon, fait bon, fait bon...
C'est au vingt-deuxième
Qu'on m'a fait servir !

Mais chos' pas ordinaire
Mais chos' pas ordinaire
Dont je reste ébahi
Dont je reste ébahi
Si je n'y mange guère
J'me fais bien chier ici !

C'est au vingt-deuxième
Qu'il fait bon, fait bon, fait bon...
C'est au vingt-deuxième
Qu'on m'a fait servir !

inviata da Bernart Bartleby - 12/6/2015 - 09:56


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org