Lingua   

Planète

Juliette Gréco
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Woobinda
(Riccardo Zara e le Mele Verdi)
Al fiòmm
(Modena City Ramblers)
C'était un train de nuit
(Juliette Gréco)


[1998?]
Parole di Jean-Claude Carrière (1931-), “conteur” (come lui stesso si definisce), scrittore, sceneggiatore, paroliere, regista ed attore.
Musica di Gérard Jouannest (1933-), pianista (marito della Gréco).
Nell’album intitolato “Un jour d'été et quelques nuits” (1998)

Un jour d'été et quelques nuits
Planète
Coquette
Jolie
Planète
Paillette
Qui luit
Planète aux aurores d'argent
Aux forêts et aux océans
Planète
Parfaite
Merci !

Planète
Seulette
La nuit
Planète
Vedette
D'ici
Planète où poussent des blés d'or
Où les bateaux trouvent des ports
Planète
Pas nette
Salie

Planète
Qui prêtes
La vie
Planète
Qui jettes
Des cris
Toute petite boule bleue
Qui tourne sans fin dans les cieux
Planète
La fête
S'enfuit

Planète
Disette
Mépris
Planète
Racket
Tuerie
Planète des tendres amours
Des "maintenant" et des "toujours"
Planète
Défaite
Gâchis

Planète
Inquiète
Souci
Planète
Tempête
Profit
Qui gardera le souvenir
De nos peines, de nos plaisirs ?
Planète
Que guette
L'oubli

Planète
Que guette
L'oubli

inviata da Bernart Bartleby - 20/11/2014 - 15:57



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org