Lingua   

Rétractation

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Confiné pour confiné
(Marco Valdo M.I.)
Dachau Express (In italiano)
(Marco Valdo M.I.)
Ami jusqu’à la Mort
(Marco Valdo M.I.)


Rétractation

Canzone française – Rétractation – Marco Valdo M.I. – 2014

Le Livre Blanc 9

Opéra-récit contemporain en multiples épisodes, tiré du roman de Pavel KOHOUT « WEISSBUCH » publié en langue allemande – Verlag C.J. Bucher, Lucerne-Frankfurt – en 1970 et particulièrement de l'édition française de « L'HOMME QUI MARCHAIT AU PLAFOND », traduction de Dagmar et Georges Daillant, publiée chez Juillard à Paris en 1972.

Sais-tu, mon ami Lucien l'âne, ce qu'est une rétractation ?

Marco Valdo M.I. mon ami, ou tu me prends pour un ignare ou c'est une figure rhétorique, une façon d'introduire la chose... J'espère pour nos relations que c'est la deuxième de ces suggestions que tu as en tête. J'ai beau être bête comme un âne, de la rétractation, j'en ai entendu parlé et souvent, tu peux en être persuadé. Aurais-tu oublié qui je suis et d'où je viens ? Je sais évidemment que non et que donc, je conclus logiquement, que c'était manière d'introduire la canzone que cette question idiote.

De fait, de fait. Mais néanmoins, car tu n'es pas le seul en cause, je m'en vais situer la rétractation en général et celle dont parle la canzone en particulier. En somme, la rétractation – en général – peut se résumer comme suit : « Je retire ce que j'ai dit », ce qui fut une déclaration mémorable d'un Premier Ministre belge face à la colère qu'avait déclenchée une de ses précédents déclarations où, lors d'une grève des médecins, il avait évoqué le film « Le temps des Assassins ». Passons, revenons à la rétractation elle-même. Je veux dire à la canzone.

Oui, oui, bonne idée, Marco Valdo M.I. mon ami, excellente idée. J'ai hâte de savoir de quoi elle cause, cette canzone.

Galilee explique


Il s'agit bien sûr de ce que arrive à notre ami Adam et de ce qui découle de son étrange pouvoir de se tenir debout, assis ou couché au plafond. Et plus encore, du fait qu'il a ainsi tout simplement transgresser la loi de la gravitation universelle ou de façon plus imagée, une conviction bien établie et tu le sais, les convictions bien établies comme les lois de la nature sont intangibles… Il a affolé les autorités – toutes les autorités : politiques, scientifiques, religieuses. On a donc , en haut lieu, imaginé une solution ; faire déclarer à Adam que tout cela était faux, qu'il n'est jamais monté au plafond, que la loi reste la loi... Bref, de faire une rétractation.

Oh, dit Lucien l'âne en riant, je vois de quoi il s'agit. L'idée n'est pas mauvaise ; c'est moins brutal que de le faire disparaître en l'enfermant, en le pendant, en le fusillant, en l'écartelant ou en l’empoisonnant... Que sais-je moi ? Il y a mille manières qui ont été attestées dans l'Histoire et pour ce que j'en sais, on en a brûlé pour moins que ça.

Ainsi, Adam, encore une fois, croise le destin de Galilée et de bien d'autres qui durent eux-aussi pratiquer la rétractation. Curieux procédé en vérité qui se pratique généralement devant un tribunal – dans le cas de Galilée, celui de la Sainte Inquisition. Heureusement, si on peut dire, avec le temps elle était devenue de plus en plus une déclaration formelle et pour autant que le rétractaire continue à taire sa vraie conviction, on le laissait relativement tranquille. Pour ce qui est d'Adam, il devra lire une déclaration, rédigée par le directeur, devant une assemblée... Sa rétractation.


Cela étant, comme je te l'ai dit, je suis très curieux des vicissitudes qui surviennent dans la vie de notre ami Adam... Alors, place à la chanson ! Quant à nous, il nous faut poursuivre notre tâche et de tisser sans discontinuer le linceul de ce monde inquisiteur, punisseur, branlant et cacochyme.

Heureusement !

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane.




Le bruit courait qu'Adam
Ne pourrait plus enseigner.
Les bruits disaient : Adam
Devra se désavouer.
Le directeur dit : Adam,
Il faut vous rétracter ;
Sinon, voyez-vous, Adam,
Il me faudra vous sanctionner.
Car, à cause de vous, Adam,
L'ordre public est menacé.
De votre faute, Adam,
La jeunesse est en danger.
De votre chef, Adam,
Le monde a perdu sa tranquillité.
Je vous ordonne, Adam,
Je vous somme de vous rétracter.


Tout le monde vous attend, Adam.
Voici le discours que vous lirez.
Quand faut y aller, Adam,
Il n'y a pas à hésiter.
Il tremble de la tête aux pieds, Adam.
Il s'attend au pire,
Il ferme les yeux, Adam ;
Il inspire, il soupire, il transpire.
L'heure est venue, Adam,
Ce n'est pas le moment de flancher ;
Ce n'est pas un cauchemar, Adam,
C'est la réalité.
Ouvre les yeux, Adam ;
Ouvre la bouche pour ânonner
Ta rétractation, Adam.
Soudain, ce discours imposé
Se désintègre et Adam
E pur si muove..., hop, envolé
Au plafond, Adam, Adam ;
Adam ne s'est pas rétracté.
Plus de rétractation !
Adam rit, rit Adam
Au plafond, debout au plafond.

inviata da Marco Valdo M.I. - 12/8/2014 - 20:32



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org