Lingua   

Sept ans de malheur

Léo Campion
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

À tous les enfants
(Boris Vian)
C'était un gars
(Boris Vian)
Non creder che sia l'abito
(I Gufi)


Chanson française – Léo Campion

Interprètes : Boris Vian, Les 4 Barbus, Mouloudji et d'autres.
Texte : Léo Campion
Musique : Boris Vian & Alain Goraguer


Engagez-vous


Voici donc une chanson de Léo Campion... Elle s'intitule Sept ans de malheur... Une chanson nettement antimilitaire....

Moi, dit Lucien l'âne en riant comme seul peut le faire un âne venu d'orient (du Moyen-Orient), j'avais toujours cru que cette chanson était de Boris Vian. Voilà que tu me dis qu'elle est de Léo Campion... Je le croyais objecteur de conscience, anarchiste, barbu et tout et tout... Il était vraiment drôle.

C'est bien de lui qu'il s'agit. Et à mon sens, il ne détonne pas avec Boris Vian... Il ne détonnait pas plus auprès de Pierre Dac... Cela dit, il a découvert l'anarchie à Bruxelles, chez un libraire appelé très opportunément Dieu. Car, à Bruxelles, Dieu était non seulement libraire, mais aussi anarchiste. Et Dieu fut d'ailleurs poursuivi comme objecteur de conscience en un temps où non seulement le service militaire était des plus obligatoires (dans les années 30 du siècle dernier), mais en outre fort long : on préparait la guerre... C'est ainsi que Dieu fit de la prison.

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
Il avait tout pour être heureux
Un cœur en fête et les yeux bleus
Joyeux fétiche !
Il était jeune, il était beau
Avec de faux airs de barbeau
Un peu godiche
Les filles le trouvaient gentil
Il leur plaisait, il était riche
Tout allait bien quand un jour il
Lut cette affiche :

Engagez-vous
Rengagez-vous
Dedans les troupes coloniales
Vous apprendrez
Z'un beau métier
Dans l'honneur et dans l'intervalle
Rapla rapla raplapla
Rata rata ratata
Et puis
Vous verrez du pays
Dedans les troupes coloniales

Notre héros se prit au jeu
Pilla, vola et mit à feu
La Terre entière
Il extermina les garçons
Viola les filles sans façons
Ou le contraire
Il attrapa, suprême honneur
Médaille et goutte militaires
Consacrant sept ans de malheur
Jolie carrière !

Engagez-vous
Rengagez-vous
Dedans les troupes coloniales
Vous apprendrez
Z'un beau métier
Dans l'honneur et dans l'intervalle
Rapla rapla raplapla
Rata rata ratata
Et puis
Vous verrez du pays
Dedans les troupes coloniales

Jamais il n'a été vaincu
Il est mort comme il a vécu
En vrai Bat d'Af
N'ayant connu que le drapeau
Sans joie, sans honneur, sans repos
Sans orthographe
C'est aussi triste que c'est beau
C'est comme au cinématographe
On inscrivit sur son tombeau
Cette épitaphe

Engagez-vous
Rengagez-vous
Dedans les troupes coloniales
Vous apprendrez
Z'un beau métier
Dans l'honneur et dans l'intervalle
Rapla rapla raplapla
Rata rata ratata
Et puis
Vous verrez du pays
Dedans les troupes coloniales

inviata da Marco Valdo M.I. - 1/3/2012 - 15:40



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org