Lingua   

Au Pays d'Ovide

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



D'où donc venait tout ce mercure ?
D'où donc venait tout ce malheur
Dans mes cheveux, dans mon cœur ?
Pas du ciel, pas de l'azur
Ni du néant, ni du vide
Moi, j'étais musicien, pas pêcheur
Mais voilà, au pays d'Ovide,
À Pacentro, sur mille deux cents habitants,
Deux cas de Sla, un pour six cents
Deux cents fois la norme
Pollution énorme !
La Sla, ce n'est pas une danse folklorique,
C'est la Sclérose Latérale Amyotrophique
Ou alors, une valse lente, ou un slow serré
Un langoureux vertige, lent, lent,
On perd le souffle, on meurt étouffé
Progressivement, très progressivement,
2003, onze avortements spontanés
2009 en septembre, plus de première primaire à Pacentro
Tumeurs et leucémies
Au double de la normale, c'est trop !
Drôle de destin pour un village d'Italie
Entouré de réserves et de parcs protégés
Contre cette nature envahissante
Toto, de la Toto Construction,
Une société bien pensante,
Propose la création
De cimenteries, d'un aéroport,
d'incinérateurs, d'un centre de transports
et d'autres géniales solutions.
Investissements productifs : Pour qui ?
Chantage à la clé :
Faut accepter, bandes de Pélignis !
Sinon Toto investira d'un autre côté.
Qu'il y aille ailleurs ! disent les Pélignis.
Bandes d'ingrats,
Grâce à Toto, vous auriez de meilleurs résultats
Dans les statistiques, pas de mystère
Avec Toto, vous auriez même une centrale nucléaire...
Ovide écrirait aujourd'hui
« Sulmona est ma terre,
riche en eaux froides privatisées,
en décharges, en incinérateurs climatisés.
En cimenteries et en cimetières. »

D'où donc venait tout ce mercure ?
D'où donc venait tout ce malheur
Dans mes cheveux, dans mon cœur
Pas du ciel, pas de l'azur
Ni du néant, ni du vide
Moi, j'étais musicien, pas pêcheur
Au pays d'Ovide.


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org