Lingua   

La Croisade de Pierre

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



Le Pape Urbain criait à Clermont-Ferrand
« Dieu le veut », « Sus aux Musulmans! »
Chtio Pierre rassembla deux cent mille tueurs,
Pour aller en la ville où coule le miel
"Libérer le Tombeau du Seigneur".
Et gagner plus rapidement le ciel.
La famine durait depuis déjà tant de temps
Comme un épisode de la Guerre de Cent Mille Ans
La peste et la faim ravageaient l'Occident
Il fallait se débarrasser de tous ces mendiants
À la fin, savez-vous ce qui arriva
Ce fut le Turc qui nous en délivra.

Ce qui pour de vrai se passa, le voici.
Très exactement raconté ici.
Partie des confluents d'Allemagne et de France
Une foule de catholiques, emplie de confiance
Et de foi biblique, massacra les Juifs immédiatement
En Hongrie, en Serbie, en Grèce, pareillement
Avant de razzier les Musulmans.
Pilla et rapina tout le long du chemin
Mit à sac Belgrade et Semlin
À Nis, on refoula ces énergiques pèlerins.
À la fin, savez-vous ce qui arriva
Ce fut le Turc qui nous en délivra.

Pour épargner à la Ville bien des malheurs
Constantinople ne voulut pas de ces sauveurs
L'Empereur leur fit passer l'Hellespont illico
Pour les envoyer à la forteresse de Civetot
Attendre l'arrivée des Princes de guerre allemands
Il restait encore trente mille de ces truands
Sans attendre, sur les Infidèles, ils s'élancèrent
Puis défaits, décimés, à trois mille refluèrent.
Telle est la véridique histoire
De la croisade de Pierre et de sa gloire.
À la fin, savez-vous ce qui arriva
Ce fut le Turc qui nous en délivra.

Telle est la véridique histoire
De la croisade de Pierre et de sa gloire.
À la fin, savez-vous ce qui arriva
Ce fut le Turc qui nous en délivra.


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org