Lingua   

Mon fils chante

Maurice Fanon
Lingua: Francese

Lista delle versioni e commenti


Ti può interessare anche...

La place aux ormeaux
(Juliette Gréco)
Avec Fanon
(Maurice Fanon)
La rue des Rosiers
(Pia Colombo)


[1976]
Testo e musica di Maurice Fanon, Gérard Jouannest
Paroles et musique de Maurice Fanon, Gérard Jouannest
Interpretata anche da Juliette Gréco
Mon fils chante

On ne poura pas dire que cette chanson de Fanon ne justifie pas à elle seule l'existence du site « Canzoni contro la Guerra e altre sciocchezze ». il s'agit en effet, arrivé à un certain moment, de passer le témoin au suivant (Au suivant ! Au suivant ! Voir Brel et l'oiseau des îles qui n'aimait pas sa chanson et ne la trouvait pas assez à son goût). Chante, mon fils, Chante ! On aimerait qu'il en soit ainsi pour son propre fils quand on en a, ou pour tous les fils du monde et les fils de nos fils et qu'ils chantent juste (de préférence) ou faux, peu nous chaut... L'important, c 'est qu'ils chantent :

Pour ceux qui poussent sans espoir
La porte étroite de l'histoire
Au nom de l'idéal mon fils chante


Ainsi parlait en écho à son compagno Maurice Fanon, Marco Valdo M.I.
Pour ceux qui entrent dans la danse
Au nom de la grande espérance
Au mépris de leur vie
Mon fils chante
Pour ceux qui luttent pour la vie
Sans autres armes que leur vie
Pour qu'ils vivent longtemps
Mon fils chante
Pour ceux qui combattent la nuit
Pour le jour où le soleil luira
Pour tous les hommes
Mon fils chante
Pour ceux qui meurent en chemise
A l'aube du temps des cerises
Sous les yeux des fusils
Mon fils chante

Mon fils et toi le fils
Qui naîtra de mon fils
Tant que meurt la liberté
Pour que la liberté
Vive dans le monde entier
Mon fils il faut chanter

Pour ceux qui poussent sans espoir
La porte étroite de l'histoire
Au nom de l'idéal
mon fils chante
Pour ceux qu'on traîne dans le noir
Sur le sol du dernier couloir
Des chambres de tortures
Mon fils chante
Pour ceux qui ne verront jamais
Plus le soleil rouge de mai
Sur le port du Pirée
mon fils chante
Pour ceux qui jusque dans la mort
Ont la force de vivre encore
Pour ceux qui vont vivre
Mon fils chante

Mon fils et toi le fils
Qui naîtra de mon fils
Tant que meurt la liberté
Pour que la liberté
Vive dans le monde entier
Mon fils il faut chanter

inviata da Marco Valdo M.I. - 2/12/2008 - 19:51



Lingua: Italiano

Traduzione italiana di Alessio Lega
(integrata nella seconda strofa da Lorenzo Masetti)

Tornando a Genova, 20 luglio 2017
FIGLIO MIO, CANTA!

Per chi sta entrando nella danza
In nome della grande speranza
Senza timore per la vita
Figlio mio, canta!
Per quelli che lottano per la vita
Senz'altra arma che la vita
Perché la vita gli sia lunga
Figlio mio, canta!
Per quelli che combattono la notte
Per il giorno in cui il sole splenderà
Per tutti gli uomini
Figlio mio, canta!
Per quelli che muoiono scamiciati
All'alba del tempo delle ciliegie
Sotto gli occhi dei fucili
Figlio mio, canta!

Figlio mio tu sei il figlio
che nascerà da mio figlio
Finché muore la libertà
Perché la libertà
viva nel mondo intero
Figlio mio, devi cantare!

Per chi spinge senza speranza
la porta stretta della storia
nel nome dell'ideale
figlio mio canta
Per chi è trascinato al buio
sul pavimento dell'ultimo corridoio
delle stanze delle torture
Figlio mio canta
Per chi non vedrà mai più
il sole rosso di maggio
sul porto del Pireo
figlio mio canta
Per chi fino alla morte
ha la forza di vivere ancora
per chi continuerà a vivere
Figlio mio canta

Figlio mio tu sei il figlio
che nascerà da mio figlio
Finché muore la libertà
Perché la libertà
viva nel mondo intero
Figlio mio, devi cantare!

20/7/2017 - 22:15



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org