Lingua   

Kissinger et son prix Nobel de la paix

Richard Marot
Lingua: Francese



Bonjour, Monsieur Kissinger,
Comment ça va ?
Je vous imagine dans votre mansion
En caressant votre prix Nobel…

Tandis que les familles de vos victimes
Encore cherchent les corps perdus dans l’horizon
À cause de votre détestable opération;
J’écris cette chanson pour vous rappeler tout cela…

Et vous êtes encore vivant et tranquille
En caressant votre prix Nobel de la paix;
Ça me fait croire que votre vie est une punition
Et les morts restent oubliés dans le passé.

La guitare de Victor reste silencieuse
Et vous êtes dans votre fauteuil confortable
En caressant la honte de votre triste prix;
Mais, qu’est-ce qu’on peut faire avec tout cela ?

Votre hipocrésie est une punition qui frappe mon esprit;
Vous êtes comme Le Pen et comme beaucoup d’autres,
Votre cas me fait penser à cette célèbre affirmation :
Les vieux ogres ne meurent jamais…

Et vous êtes un juif émigré, quelle triste ironie!


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org