Lingua   

La Geste de Sarajevo

Tri Yann
Lingua: Francese



Où est conté à Ian, à son arrivée en Petite Bretagne, le terme vrai de la vie d'un soldat de l'ONU envoyé a Sarajevo.

Ecoutez, c'est la geste nouvelle composée
D'un brigader de France en ost dans Sarajevo,
Casque bleu et sans armes, en face à mil dangers,
Bannière azure et blanche à rameau d'olivier.
Les Balkans ont semblance, masque de liberté,
Ce n'est que maleguise et malemine des bourreaulx;
Espurations, essils, viols et atrocités,
Les mestres de Belgrade se font loups carnassiers.
Croates aussi Bosniaques Islam et Chrestienté,
Depuis trois ans s'estrivent essepté en Sarajevo
Où n'est nulle mésamance entre communautés,
Guerre à la tolérance les serbes ont déclarié.
Sur enfants hommes et femmes, des collines ont tiré,
En tuant trente et trente au marché de Sarajevo;
Pâques nonante cinq, leur tir a fouldroyé
Le casque bleu de France dans la Sniper Alley,
Il dressait palizade pour mettre hors du danger
Les civils exposés aux tireurs embusqués.
On en parla en France deux fois à la télé,
En chief d'un journal et joste avant la météo,
Qui donques s'en mémore hormis sa parenté?
Il eut une médaille et vade in pace!
On dit qu'en son village les cloches ont tant sonné,
Le vent les a portées dire au monde de Sarajevo
que le nationalisme est folle herbe è fauchier,
de Serbie en Bretagne, de Corse aux Pyrenées,
Si donques aussi en France, de Belfort à Bordeaux,
Maudite soit la guerre! Maudits les généraulx!
Petit soldat de France, frapé dans ton esté,
Tes maçacriers chassent encore anuit au Kosovo;
Demain dans la Hollande, qu'à pendre ils soient jugiés,
Qu'on brusle leurs palais et eux dans le braisier!


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org