Lingua   

La Gastronomie des Étoiles

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



En Zinovie, on a un laboratoire
D’expériences spéciales particulières
Aux visées un peu aléatoires
Un lieu d’études peu ordinaires.
On fait entrer devant la commission spéciale
Un homme accusé de maladie mentale.
C’est un cas peu banal à étudier,
Tête glabre, visage émacié, air égaré,
Un nain entre ses deux infirmiers.
Il dit : Je suis ici contre mon gré.
Gardez-votre calme, asseyez-vous
À votre aise, faites comme chez vous.

Je n’ai pas de chez moi.
Et puis, pourquoi je suis là ?
On va soigner votre hystérie.
Je ne comprends rien à vos âneries.
On le pousse dans une grande salle,
L’homme trébuche, tombe à terre,
Se redresse tant bien que mal.
Il regarde dans le local ;
Pas de fenêtre, d’où vient la lumière ?
Et d’où vient ce fracas infernal ?
Une radio hurle à pleins micros
De vieux bulletins d’infos.

Dix lits nichent dans les murs,
Pourtant, on n’est que trois,
Deux étranges créatures –
Cet homme, cette femme – et moi.
Tous semblables, tous rasés,
Tous pareils dans cet habit banal ;
Une société d’êtres asexués,
C’est de l’humanisme intégral.
Ni en prison, ni à l’hôpital,
Cobayes involontaires
Du laboratoire sidéral
D’une science révolutionnaire.

Soudain, silence, la sonnerie claironne.
Oh, miracle de la grande technique,
Des toilettes sortent des briques.
Pendant une minute, ça sonne
Et c’est fini, les cuvettes se retirent.
Une nouvelle sonnerie s’étire,
Les tubes sortent des parois.
C’est l’heure du repas.
On prend chacun en bouche un tuyau,
On déglutit l’aliment du cosmonaute chaud.
L’avenir radieux nous dévoile
L’hygiène et la gastronomie des étoiles.


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org