Lingua   

Exil de Till

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



Au milieu des fleurs d'avril
Till parlait et Nelle souriait
Et le vent de la mer chantait.
J'ai froid, j'ai chaud, disait Till.

Le jour des Morts, Till fit la fête.
L'ami Lamme payait les bières.
Tous s'amusaient. Till faisait la bête.
Il dit : la messe des Morts nous coûte cher.

Avec l'Église, on ne badine pas.
Un bon fils collabore, se dit un Judas.
Aux bons pères, il se confessa.
Till a dit ceci, Till a dit cela.

Un mois en prison, un mois en cage.
Les juges tenaient compte de son jeune âge.
Tristesse, repentance, humiliation.
Till allait pieds nus dans la procession.

On bannit l'enfant du pays ; une vilaine punition.
À Rome, on l'envoya chercher sa rémission.
Claes paya l'amende de trois florins
Et munit Till de l’habit de pèlerin.

Tous accompagnèrent Till
Quand il dut partir en exil.
Claes et Soetkin pleuraient.
La belle Nelle se taisait.

Nelle se taisait, Till partait.
Les morts déçus pleuraient.
Tristesse, repentance, humiliation.
À Rome, elle coûte cher la rémission.

Tous les amis accompagnèrent Till
Sur les premiers pas de l'exil.
Sois prudent, dit Nelle, ou ils te feront brûler.
Till dit : Je suis d'amiante et je reviendrai.

Au bout du chemin où se perd la vue,
Till continua sans se retourner.
Claes et Soetkin ont pleuré.
Nelle encore plus belle s'est tue.


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org