Lingua   

Mon homme (Souvenir de mai 71)

Jean-Baptiste Clément
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Le Moblot
(Eugène Pottier)
Liberté, Égalité, Fraternité
(Jean-Baptiste Clément)
La semaine sanglante
(Jean-Baptiste Clément)


[1874]
Versi di Jean-Baptiste Clemént, pubblicati in “Chansons de Jean-Baptiste Clemént”, Parigi, 1885.
Musica prima di Marcel Legay (1851-1915), celebre chansonnier, più tardi (1899) di Pierre Forest, compositore e militante socialista.



Una canzone dedicata alla memoria de La semaine sanglante, della feroce repressione della Comune parigina, che Jean-Baptiste Clemént scrisse nell’esilio londinese, mentre in patria era stato condannato a morte in contumacia. Clemént fece ritorno a Parigi solo nel 1880, dopo l’amnistia generale.

Au citoyen Martin

Ce que je cherche, à bout d'espoir
Sous ces pavés, sous ces ruines,
A même ce sang rouge et noir,
Parbleu! tu le devines:
C'est un gaillard, et l'un de ceux
Qui n'ont jamais eu froid aux yeux...

C'est Martin qu'on le nomme
Soldat, l'as-tu vu ?... C'est mon homme.

Je te l'ai dit, c'est un grand gas:
Il a près de cinq pieds six pouces,
La peau brune, les cheveux ras
Et les moustaches rousses.
Il a le cœur bien planté là,
Et des épaules comme ça...

C'est Martin qu'on le nomme
Soldat, l'as-tu vu ?... C'est mon homme.

Il porte une cotte de velours,
Une vareuse à laine bleue;
Le béret qu'il met les grands jours,
On le voit d'une lieue.
Son linge est propre comme un sou,
Marqué J. M. et sans un trou...
C'est Martin...

C'est Martin qu'on le nomme
Soldat, l'as-tu vu ?... C'est mon homme.

Voilà Martin... Quant au moral,
En dire long c'est pas la peine
Il travaille comme un cheval
Six grands jours par semaine;
Il est bon comme du pain blanc,
Et broierait du fer dans sa main...

C'est Martin qu'on le nomme
Soldat, l'as-tu vu ?... C'est mon homme.

Je le connais depuis douze ans
Et je l'ai toujours vu le même.
J'ai de lui six enfants
Et j'ai là le septième.
Qu'est-ce que je leur dirai là-bas
Si je ne le retrouve pas?...

C'est Martin qu'on le nomme
Soldat, l'as-tu vu ?... C'est mon homme.

inviata da Bernart Bartleby - 29/4/2014 - 14:50



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org