Lingua   

La guerre de 13-18

La Parisienne Libérée
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

La chanson de Craonne
(anonimo)
Ce Ministre de l’intérieur
(La Parisienne Libérée)
La TAV non si farà
(La Parisienne Libérée)


La guerre de 13-18


En général, quand on commémore des événements historiques, les dates ont leur importance. Mais pourquoi donc avoir choisi celle du 7 novembre 2013 pour lancer les commémorations officielles du centenaire de la Première Guerre mondiale ? On a beau se creuser la tête, on ne trouve pas.

Quoi qu’il en soit, ce quasi-centenaire est l’occasion de redécouvrir les chansons de l’époque : En avant les p’tits gars, Avec Bidasse, Quand la Madelon, Ils ne passeront pas, Le cri du poilu, Si tu veux Marguerite, Vive le pinard, La Chanson de Craonne.
Da questa pagina
En route pour cinq ans de centenaire
Et de tourisme planétaire
Paraît qu’on fête l’anniversaire
Des tibias de nos grands-pères*
Pour ne pas se gâcher la saison
Ni perdre de réservations
Je propose qu’on anticipe
Commémorons tout de suite !
Vive la république
Et la guerre de 13-18

J’espère que vous avez vos billets
Paraît que Verdun est déjà complet
On y chantera d’une seule voix
En avant les p’tits gars
Venez visiter le cimetière
De la première des der des ders
On fera votre photo de classe
Avec (l’ami) bidasse
Vive la république
Et la guerre de 13-18

On se recueillera en silence
Le long des routes du Tour de France
Les bleuets fleuriront
Quand la Madelon
Entendra résonner ces vers
Sur le théâtre de la guerre
Tout le monde s’exclamera
Ils ne passeront pas
Vive la république
Et la guerre de 13-18

Les All Blacks danseront à Paname
Un petit haka devant la flamme
Je parie que le soldat inconnu
Poussera le cri du poilu
Mobilisation générale
Au son du clairon national
Je te raconterai la suite

Si tu veux Marguerite
Vive la république
Et la guerre de 13-18

Venez revoir les barbelés
Du bon vieux temps de l’Union sacrée
L’État vous paye à boire
Vive le Pinard
La guerre comme si vous y étiez
En 3D au cœur des tranchées
Que personne n’entonne
La chanson de Craonne
Vive la république
Et la guerre de 13-18

On aurait pu tout simplement
En attendant le bon moment
Fêter sans trop de feux d’artifice
Les cent ans de l’Armistice
Mais pour célébrer la victoire
2018 ça tombe trop tard
Juste après la défaite…
Ce que l’Histoire est mal faite !
Juste après la défaite…
Ah ce que l’Histoire est mal faite !
* Ce vers est un écho à la chanson Entre deux guerres de Marc Havet.

inviata da adriana - 22/2/2014 - 12:49



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org