Lingua   

San Francisco

Maxime Le Forestier
Lingua: Francese

Lista delle versioni e commenti


Ti può interessare anche...

La rouille
(Maxime Le Forestier)
Allez voir mes voisins
(Catherine Le Forestier)
Entre 14 et 40 ans
(Maxime Le Forestier)


Album: "Mon frère" (1972)
mon frere

En 1971, Catherine Le Forestier, accompagnée de son frère Maxime à la guitare, remporte le premier prix du festival de Spa. Avec l'argent ainsi gagné, ils décident de partir tous les deux pour San Francisco. Ils se rendent alors à l'adresse que leur a confié Luc Alexandre, un ami belge qui leur assure que la ville est faite pour eux. Ils y restent plusieurs semaines, au milieu d'une communauté hippie baptisée « Hunga Dunga » où se côtoient entre autres des déserteurs du Viêt Nam et des homosexuels.
maison bleue san francisco


De retour en France, Maxime reçoit une lettre accompagnée de dessins que lui ont envoyé les habitants de la maison bleue. Ne parlant que très peu l'anglais et pour les remercier de leur accueil, il décide de leur envoyer une chanson plutôt qu'un courrier et c'est ainsi qu'il écrit et compose rapidement San Francisco. Titre joué à la guitare, il évoque cette maison habitée par les hippies.
C'est une maison bleue
Adossée à la colline
On y vient à pied, on ne frappe pas
Ceux qui vivent là, ont jeté la clé
On se retrouve ensemble
Après des années de route
Et l´on vient s´asseoir autour du repas
Tout le monde est là, à cinq heures du soir
San Francisco s´embrume
San Francisco s´allume
San Francisco, où êtes vous
Liza et Luc, Sylvia, attendez-moi

Nageant dans le brouillard
Enlacés, roulant dans l´herbe
On écoutera Tom à la guitare
Phil à la kena, jusqu´à la nuit noire
Un autre arrivera
Pour nous dire des nouvelles
D'un qui reviendra dans un an ou deux
Puisqu´il est heureux, on s´endormira
San Francisco se lève
San Francisco se lève
San Francisco! où êtes vous
Liza et Luc, Sylvia, attendez-moi

C'est une maison bleue
Accrochée à ma mémoire
On y vient à pied, on ne frappe pas
Ceux qui vivent là, ont jeté la clef
Peuplée de cheveux longs
De grands lits et de musique
Peuplée de lumière, et peuplée de fous
Elle sera dernière à rester debout
Si San Francisco s´effondre
Si San Francisco s´effondre
San Francisco! Où êtes vous
Liza et Luc, Sylvia, attendez-moi

16/10/2013 - 23:23


Mazzza, como siete attempati :)

17/10/2013 - 01:54


mah, io all'epoca non ero neanche nato. Il problema e' che San Francisco non e' più quella di una volta (signora mia, si stava meglio quando c'erano gli hippies e non quei nerds di Mountain View....).

Lorenzo - 17/10/2013 - 12:24


Krzysiek - 5/1/2016 - 20:30



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org