Lingua   

Tortures et Suicides d’État

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



D'habitude, moi, c'est moi
Mais curieusement, cette fois
Moi, c'est lui et lui, c'est moi.
Je dois dire les choses comme ça
Sinon, on ne comprendrait pas
Personnellement, je n'en reviens pas
D'avoir fait cette chose-là
Mais quelle pression pesait sur moi
Comme sur tout le monde dans cet État
Je m'en vais vous raconter ça

C'était en 72, il y a des années déjà
D'abord, il habitait Hanovre,
Il était instituteur et membre du syndicat
Il était de « gauche ». Je dois vous dire
Qu'il l'est toujours, il le croit
Avec ses remords de Judas
Sa grande honte, du jour où il est devenu renégat
Où il a vendu ses frères sans savoir pourquoi

Une fille a frappé à la porte chez moi
Elle m'a dit : Y a une fille, y a un gars
Il faudrait les planquer chez toi
Moi, j'ai accepté de faire ça
Maintenant, je pense qu'il ne fallait pas
L'hospitalité, c'est sacré. On ne trahit pas.
Enfin, on les a arrêtés chez moi
C'est vrai, c'est moi
J'ai appelé le 110, mais c'était pas pour ça
Pas pour ce million de marks de l’État
J'ai beau l'avoir donné ce million-là
Il me colle comme la poisse aux doigts

C'était en 72, il y a des années déjà
D'abord, il habitait Hanovre,
Il était instituteur et membre du syndicat
Il était de « gauche ». Je dois vous dire
Qu'il l'est toujours, il le croit
Avec ses remords de Judas
Sa grande honte, depuis ce jour-là
Où il a vendu ses frères sans savoir pourquoi


On les a mis en isolement, dans cette prison d’État
Seul en cellule, pas de bruit, des années, des mois
Pas de lumière, pas de paroles, rien, même pas de pas
Torture blanche, torture d’État
On a voulu en faire des renégats
Leur faire rendre leurs idées, abandonner leur combat
Ils résistaient – Ora e sempre : Resistenza !,
Grève de la faim pendant des mois
Comme tout ça ne marchait pas
Finalement, on les a suicidés à trois.

C'était en 72, il y a des années déjà
D'abord, il habitait Hanovre,
Il était instituteur et membre du syndicat
Il était de « gauche ». Je dois vous dire
Qu'il l'est toujours, il le croit
Avec ses remords de Judas
Sa grande honte, du jour où il est devenu renégat
Où il a vendu ses frères sans savoir pourquoi


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org