Lingua   

On chante dans mon quartier (Ploum tralala)‎

Georges Gosset
Lingua: Francese



[1945]‎
Paroles de Francis Blanche
Musique de Rolf Marbot (1906–1974), compositore.‎




“Vi giuro che nel mio quartiere, come in tutta Parigi, certi giorni ci si sveglia con il cuore ‎gonfio, ma la vita riprende subito, ci diciamo l’un l’altro che non tutto è perduto e che i muri sono ‎ancora in piedi… E allora, forza, una canzone!”
Si vous vous prom'nez dans mon quartier,
Vous y verrez comme on a le coeur gai,
Vous entendrez les maisons
Murmurer des chansons.
Le menuisier chante en menuisant,
Le cordonnier chante en cordonnant,
Et l'sergent d'ville sur son sifflet
Joue un menuet.

On chante dans mon quartier
Le jour tout entier
De vagues romances,
On chante dès le matin
Quand un air s'éteint
Un autre commence.
Sur un brin de valse lente
Ou des refrains plus légers,
Partout des caves aux greniers,
Tout le jour on chante
Dans mon quartier.
Ploum ploum tralala
Voilà c'qu'on chante
Voilà c'qu'on chante
Ploum ploum tralala
Voilà c'qu'on chante chez moi

Lorsque Josette a connu Fernand
Comme par hasard un jour de printemps
Y avait des gens assemblés
Dans la rue pour chanter.
Comme par hasard elle était près d'lui,
Comme par hasard il lui a souri
Et comme par hasard ils ont
Chanté la même chanson

On chante dans mon quartier
Le jour tout entier
De vagues romances,
On chante dès le matin
Quand un air s'éteint
Un autre commence.
Sur un brin de valse lente
Ou des refrains plus légers,
Partout des caves aux greniers,
Tout le jour on chante
Dans mon quartier.
Ploum ploum tralala
Voilà c'qu'on chante
Voilà c'qu'on chante
Ploum ploum tralala
Voilà c'qu'on chante chez moi

Pourtant j'vous jure que dans mon quartier
Comme partout dans Paris tout entier,
En s'éveillant certain jour
On a l'coeur un peu lourd
Mais c'est la vie qui reprend l'dessus
On s'dit qu'au fond tout n'est pas perdu,
Et qu'les murs sont encore bons,
Alors vite une chanson !

On chante dans mon quartier
Le jour tout entier
De vagues romances,
On chante dès le matin
Quand un air s'éteint
Un autre commence.
Sur un brin de valse lente
Ou des refrains plus légers,
Partout des caves aux greniers,
Tout le jour on chante
Dans mon quartier.
Ploum ploum tralala
Voilà c'qu'on chante
Voilà c'qu'on chante
Ploum ploum tralala
Voilà c'qu'on chante chez moi

inviata da Bartleby - 26/4/2012 - 09:19



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org