Lingua   

Non difendere la patria

Infezione
Lingua: Italiano

Lista delle versioni e commenti


Ti può interessare anche...

Condannati a morte
(Infezione)
Terrorismo legalizzato
(Infezione)


Infezione 1
Non difendere la patria non è nel tuo interesse
non sacrificare neanche un'ora della tua esistenza
per chi ti impone di morire per loro
combattere e morire... morire per chi?
combattere e morire... morire per cosa?
non difendere la patria
perché tutto è stabilito contro il tuo futuro
non assoggettare la tua vita
ti costringeranno a morire per loro.

inviata da DonQuijote82 - 3/10/2011 - 09:13



Lingua: Francese

Version française – NE DÉFENDEZ PAS LA PATRIE – Marco Valdo M.I. – 2011
Chanson italienne - Non difendere la patria - Infezione


Certes, le titre de cette chanson est quelque peu provocateur pour de chastes oreilles. Mais enfin, je suis assez d'accord avec lui... Sauf dans un cas...

Ah oui ?, dit Lucien l'âne en dressant ses noires oreilles en points d'interrogation jumeaux, mais placés comme dans un miroir, reflets l'un de l'autre. Qu'est-ce à dire ? J'en conclus que tu penses – comme les auteurs de la chanson – qu'il ne faut pas défendre la patrie dans la plupart des cas, sauf un... Et que donc, il y a là une exception à ton refus... Explique-moi un peu tout ça...

Mon ami Lucien l'âne, je vais te dire d'abord pourquoi je suis d'accord et puis, si tu le veux bien nous verrons ce cas particulier... Ou plutôt, je préfère commencer par te dire le cas où une patrie me paraît défendable... C'est tout simplement le cas où il n'y aurait qu'une seule patrie pour tous les vivants de notre planète et où certains essayeraient de mettre la main sur le bien et les ressources communes... Là, il conviendrait d'intervenir pour la défendre contre ces prédateurs... Mais comme bien tu penses, il s'agit là d'une hypothèse des plus farfelues, car une telle patrie n'existe pas encore... et pire, ce sont les prédateurs qui tiennent le haut du pavé. Du moins tant que durera la Guerre de Cent mille Ans que les riches font aux pauvres pour précisément s'emparer du bien et des ressources communes et contraindre les autres humains et même, les autres espèces animales à une sordide exploitation. En clair, pour bien me faire comprendre, tant que durera cette Guerre de Cent Mille Ans, toute patrie sera un attrape-nigaud, un moyen de pousser les gens à sacrifier leur vie, celle de leur famille, celle de leurs enfants à la défense des intérêts de « leur » patrie, de leur « monde »... C'est-à-dire du monde, de la « patrie » des puissants, de ceux qui tiennent et les richesses, et le pouvoir... Soit dit en passant, ce qui se passe dans la réalité, c'est qu'ils sont en train de détruire toute vie sur terre à force d'aller défendre des « patries » en massacrant d'autres « patries »... et pas seulement par les armes – c'est encore le moins létal, mais bien par la faim, la soif, l'accaparement des biens naturels, la raréfaction des ressources, la pollution engendrée par leur fol désir de croissance... Comme disait Courteline, ce « monde a une punaise dans le bois du lit et un rat dans la contrebasse ».

Conclusion, dit Lucien l'âne en relevant sa large figure, il faut y mettre fin... Pour cela, Marco Valdo M.I., mon ami, il nous faut – tels les Canuts de Lyon – tisser le linceul ou le suaire de ce vieux monde patriotard, militariste, exploiteur et cacochyme.


Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
NE DÉFENDEZ PAS LA PATRIE

Ne défendez pas la patrie
Ce n'est pas votre intérêt
Ne sacrifiez même pas une heure de votre vie
Car elle est l'intérêt
De ceux qui vous imposent de mourir
Mourir pour qui ? Combattre et mourir...
Mourir pourquoi ? Combattre et mourir...
Ne défendez pas la patrie
Car tout cela va à l'encontre de votre futur
Ne leur confiez pas votre vie
Ils vous contraindront à mourir.

inviata da Marco Valdo M.I. - 5/10/2011 - 10:29



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org