Lingua   

Lamentations sur Saint Aubin du Cormier

Tri Yann

Lista delle versioni e commenti



Album: Rummadoù (Générations) 2011
Rummadou

Sono tornati i Tri Yann con un bell'album intitolato Rummadoù (Generazioni in bretone) che racconta la storia di una famiglia bretone dal 463 d.C. ad oggi. Anche i generi musicali delle canzoni (e la lingua) si evolvono al passare dei secoli, spaziando dalla musica tradizionale al pop anni '60.

Saint-Aubin-Du-Cormier


Questo pezzo si riferisce alla Battaglia di Saint Aubin du Cormier, che vide opposti gli eserciti del re di Francia e del duca di Bretagna François II. Dopo questa battaglia la Bretagna perse definitivamente l'indipendenza.


Dallo stesso album vedi anche Le retour de la croisade
Soyez dolens, vostre ost est dévastée
Portez peines et deuil, Brétons brisés
Plourez larmes, plourez, pople abosmé
Faistes guerre à la guerre, guerre est damnée

Vous, ja
De ne soufler plus dans phifre throp joués
De ne bastre plus tambours throp frapés
De ne brandir plus masses, lances, épées
De ne bruisser plus coups et coups rüés
De ne toner plus bombardes, et tuer
De faire d'un fol monde gent avisé
Faistes guerre à la guerre, guerre est damnée

Nous
D'avoir vu de front dix mile guerriers
D'en estre ocie ça : six mile fouldroyés
D'en putrir si, fer à fer acostés
De transir en juillet, de feu tostés
De flaisrer l'olor des berriers tressués
De spesrer rosée por asmes séchées
D'implourer pluie por laver le charnier
Faistes guerre à la guerre, guerre est damnée

Et moy
Ja de male mort fautré, si trespassé
D'avoir été caille, quand Franc épervier
De voir à mon entour mesrhins piecés
De voir le noir oisel m'eschanteler
De voir ja mon ventre au soleil confler
De voir si mon sang mes os masrherer
De sentir fourmis en mon nez grouiller
D'entendre caphare dans mes ouïrs ramper
De voloir ma couenne par les vers persée
Faistes guerre à la guerre, guerre est damnée.

19/9/2011 - 21:10



Lingua: Francese

Traduzione in francese moderno
Lamentations sur Saint Aubin du Cormier

Souffrez, votre armée est dévastée
Portez peines et deuil, Bretons brisés
Pleurer larmes, pleurez, peuple accablé de douleur
Faites guerre à la guerre, la guerre est à damner

Vous, désormais
Ne soufflez plus dans des fifres trop joués
Ne battez plus de tambours trop frappés
Ne brandissez plus masses, lances, épées
Ne faites plus de bruit en donnant coup sur coup
Ne faites plus tonner les canons, ne tuez plus
Faites d'un monde fou un peuple sage
Faites guerre à la guerre, la guerre est à damner

Nous
Nous avons vu de front dix-milles guerriers
Nous en sommes tués ici : six-milles foudroyés
Nous en pourrissons aussi, nos armures côte à côte
Nous mourons brûlés par le feu de juillet
Nous sentons l'odeur des guerriers en sueur
Nous espérons la rosée pour nos âmes désséchées
Nous implorons la pluie pour laver le charnier
Faites guerre à la guerre, la guerre est à damner

Et moi
Désormais frappé de mauvaise mort, et ainsi trépassé
J'ai été caille, alors que le Français était épervier
Je vois autour de moi de jeunes hommes en morceaux
Je vois l'aigle me mettre en pièces
Je vois déjà mon ventre gonfler au soleil
Je vois aussi mon sang noircir mes os
Je sens les fourmis grouiller en mon nez
J'entends les cafards me ramper dans les oreilles
Je souffre en ma peau percée par les vers
Faites guerre à la guerre, la guerre est à damner

19/9/2011 - 21:11



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org