Lingua   

Gabriella

I Gufi
Lingua: Italiano

Lista delle versioni e commenti


Ti può interessare anche...

Starfish
(Bikini Kill)
Por la causa de las mujeres
(Stress)
La storia che tra poco
(I Gufi)


[1964]
Prima nell’album “Ma bene, ma bravo!” dei Peos, dimenticata formazione milanese pre-Gufi, poi ne “Il cabaret dei Gufi” dell’anno seguente.
Scritta da Giampiero “Peo” Borella, Nuccio Ambrosino e Nanni Svampa.



Con il solito stile ironico e cinico che li contraddistingueva, ecco l’ennesima strigliata al buoncostume ad opera dei Gufi, con annessa adesione alle tesi favorevoli alle pratiche anticoncezionali e a quelle abortiste (“…Quel dottore disgraziatamente
riceveva solo nottetempo … La questione è grave… o si cambia il sistema di educare o si sposta l'orario dei dottor”
) che sarebbero prevalse solo molto anni dopo… Credo che possa tranquillamente trattarsi della prima canzone italiana ad affrontare questo tema ancora oggi (e figuriamoci allora!) scottante.
La la la la la la la la la la la la la la…
C'era una volta una piccola bambi-i-na
Gabriella di nome si chiamava
ogni sera la mamma la sgrida-a-va:
“Su che è tardi, è ora di dormir!”

Ma come tutte le bimbe in questo mo-o-ndo
lei sognava di diventare grande
e pensava, finito il giroto-o-ndo,
“Quante cose quel giorno potrò far.”

Ma una volta divenuta grande
molte cose ancor non si spiegava
ad esempio ella non capiva
perché di sera non potesse uscir.

Il paparino allora le dice-e-va:
“Tu di sera no, non devi uscire
nella notte, sai, si può pecca-a-re
e la gente è pronta a mormorar.”

Fu da quel giorno che tutti i pomeri-i-ggi
Gabriella uscendo un paio d'ore
con Gastone andava a far l'amo-o-re
rispettando il consiglio di papà.

Ma un brutto giorno si accorse di star ma-a-le
e decise di andare da un dottore
specialista in pratiche d'amo-o-re
che la cosa poteva rimediar.

Quel dottore disgraziatamente
riceveva solo nottetempo
Gabriella, brava ed ubbidiente
non poteva farsi visitar.

Accipicchia! La questione è gra-a-ve
questa storia prima o poi deve finire:
o si cambia il sistema di educa-a-re
o si sposta l'orario dei dottor.
La la la la la la la la la la la la la la…

inviata da Bartleby - 8/6/2011 - 13:46



Lingua: Francese

Version française – GABRIELLE – Marco Valdo M.I. – 2012
Chanson italienne – Gabriella – I Gufi – 1964
D'abord dans l'album «  Ma bene, ma bravo ! » des Peos, formation milanaise – pré-Gufi – oubliée , reprise par « Le cabaret des Hiboux » (Cabaret dei Gufi) de l'année suivante.
Écrite par Giampiero “Peo” Borella, Nuccio Ambrosino e Nanni Svampa.

Avec leur habituel style ironique et cynique qui les caractérisait, voici l’énième banderille plantée par les Gufi (Hiboux) dans le flanc des bonnes mœurs, avec l'adhésion qui en découle aux thèses favorables à la contraception et à l'avortement :

Et crac ! La question est grave
Tôt ou tard, elle doit bien finir cette histoire  :
Ou on change le système d'éducation
Ou l'horaire des consultations...
La la la la la la la la la la la la la la…


Thèses qui ne prévaudront que des années plus tard... Je crois qu'on peut tranquillement dire qu'il s'agit là de la première chanson italienne qui affronte ce thème ; une chanson encore aujourd'hui (et pensez alors!) d'une actualité brûlante !
GABRIELLE

Il était une fois une petite fille
Elle s'appelait Gabrielle
Sa maman la réprimandait chaque soir
« Monte il est tard, il est l'heure de dormir ! »

Comme toutes les enfants en ce monde
Elle rêvait de devenir grande
Et finie la ronde, elle pensait,
«  Un jour, quelles choses je ferais... »

Devenue grande, quel désespoir
Tant de choses encore lui échappaient
Par exemple, elle ne comprenait pas
Pourquoi elle ne pouvait pas sortir le soir

Son papa lui n'arrêtait pas de lui dire
« Toi, le soir, non, non tu ne dois pas sortir
La nuit, tu sais, on peut pécher
Et les gens vont vite à murmurer. »

Tous les après-midis, à partir de ce jour-là
Gabrielle sortait deux ou trois heures
S'en allait avec Gaston faire l'amour
Respectant ainsi le conseil de papa.

Mais un triste jour, elle se sentit mal
Et décida d'aller chez un docteur
Spécialisé dans les affaires de cœur
Afin qu'il porte remède à son mal.

Ce docteur malheureusement,
Recevait de nuit seulement
Gabrielle brave et obéissante
Ne pouvait pas se se rendre à la visite.

Et crac ! La question est grave
Tôt ou tard, elle doit bien finir cette histoire  :
Ou on change le système d'éducation
Ou l'horaire des consultations...
La la la la la la la la la la la la la la…

inviata da Marco Valdo M.I. - 30/7/2012 - 20:33



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org