Lingua   

Nouveau Monde

La Tordue
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Paris, Oct61
(La Tordue)
La guerre
(La Tordue)
La Bête
(La Tordue)


[1997]
Album "T'es fou"

Canzone dedicata alla "conquista che non scoprì l'America", per dirlo con Eduardo Galeano...
Quand je bois de l'eau, de l'eau, de l'eau,
Quand je bois de l'eau, de l'eau, de l'eau,
Ça me tord les boyaux, boyaux, boyaux
Ça me tord les boyaux, boyaux, boyaux.
Quand je bois de cette eau-là, de cette eau-là,
Quand je bois de cette eau-là, de cette eau-là,
Quand je bois de l'eau, de l'eau, de l'eau,
Quand je bois de l'eau, de l'eau, de feu.

Je pense à la terre qui commence là,
Au-delà des mers immenses là-bas.
Je pense à la terre, la terre de feu,
Quand je bois de l'eau, de l'eau de feu.

Je vois le feu, le sang, le fer, les cris,
Je sens le fer dans la chair, le sang, le cri
Des peuples écrasés en quelques nuits
Des peuples écrasés en quelques nuits.

Après la verroterie, la poudre aux yeux,
Crachent les bâtons, bâtons de feu,
À la gueule de ces païens, ces gueux.

Sûr ils n'attendaient que nous là-bas
Sûr ils n'attendaient que nous là-bas
Pour que la langue on leur coupa,
Que leurs âmes on les mette au pas
Que leurs âmes on les mette au pas.

Au nom d'un roi, au nom de Dieu,
Ce que l'on peut se rendre odieux,
Bénir tout en crevant les yeux
Bénir tout en crevant les yeux.

Pour donner son nom à une terre,
Pour un peu d'or pour quelques pierres,
Faire couler le sang en rivières
Faire couler le sang en rivières

Messieurs Vespucci Amerigo,
Waldseemüller, Colomb and Co,
Ce monde n'était pas si nouveau,
Ce monde n'était pas si nouveau,
Et n'en déplaise à votre ego.

Je me dis amer, fi de ces félons,
Conquérants de tout poil, boers, colons,
Conquérants de tout poil, boers, colons,
Mais quand je ne bois pas, quand je ne bois pas,
Mais quand je ne bois pas, quand je ne bois pas,
Je garde le feu au fond de moi
Je garde le feu au fond de moi.

No sirve solamente se lamenter
No sirve beber pour oublier
El derecho de vivir et de s'aimer
El derecho de vivir et de s'aimer

Ici et là, partout encore,
Ici et là, partout encore,
Puisqu'un bon indien est un indien mort,
Puisque les gueux ont toujours tort,
Ici et là partout encore,
Je chante à réveiller les morts
Je chante à réveiller les morts.

inviata da Alessandro - 24/12/2009 - 13:02



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org