Lingua   

Le Faux Lièvre et les Chats Bondissants

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



Il ne faut jamais brûler ses vaisseaux
C'est une règle sage
Disait l'amiral
Il ne faut jamais brûler ses vassaux
C'est la loi du vasselage
Disait le sénéchal.
Je ne peux tourner ma tête.
Je ne vois, pendu au mur, que le Crucifix
Un Christ blanc sur croix de bois verni.
Je ne peux pas bouger la tête.
C'est interdit.
Croix de bois, croix de fer
Si je meurs, je vais en enfer.
Seule chose dans mon champ de vision
Une idée fixe, une obsession,
Une obligation, une imposition étrange
Une idéologie pure et sans mélange.
Le Christ au mur en croix
Partout où il le peut, le Christ impose sa loi.
Tu respecteras la loi du patron,
Tu suivras les instructions
Tu te lèveras le matin
Tu naîtras dans la douleur,
Tu travailleras pour le pain,
Tu seras à l'heure.
La sueur coulera de ton nez,
Tu connaîtras la précarité.
Tu respecteras l'institution
Tu accepteras ta situation.
Mais qui sont-ils maintenant ?
Qui sont donc ces gens
Qui mangent sans sueur à leur nez ?
Pourquoi sont-ils exemptés?
Par une astuce, un truc, une imposture
Ôtant chaînes, fouets, tortures,
Fers et grossièreté à l'esclavage
Ils imposent à tous le contrat, ce nouveau vasselage.
Ce faux lièvre qu'on fait courir devant les chiens.
Qui se voient maîtres demain.
Au camp, en cellule, au travail,
La maladie est défense, fuite, évasion.
Et je m'en vais à tâtons
avec mes yeux en éventail.
Tout en rêvant
Aux
serpents sautants,
Aux
oiseaux volants,
Aux
chats bondissants.


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org