Lingua   

Perceval

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

L'Hélicon de Berluscon
(Lucien Lane)
Canzone de Lucien l'âne
(Lucien Lane)
God Knows I'm Good
(David Bowie)


Perceval

Canzone léviane – Perceval – Marco Valdo M.I. – 2009
Cycle du Cahier ligné – 32


Perceval est la trente-deuxième chanson du Cycle du Cahier ligné, entièrement constitué d'éléments tirés du Quaderno a Cancelli de Carlo Levi.


Toujours, le prisonnier, car tel est notre héros, lutte par le rêve, le songe, la divagation et la pensée contre l'ennui infini de l'enfermement, contre cette torture par le vide, contre la mort lente par l'isolement. Il lance les mots à la conquête de l'histoire, il polit ses phrases, il imagine un avenir illuminé par le grand soleil irisé du Gennargentu. Il vit par avance, il phantasme, il crée l'aventure avec un zeste de légende arthurienne et un petit bout de l'écharpe de Fanon. Souviens-toi Lucien mon ami de ce bout de chanson qui te creva le cœur:
« Si je porte à mon cou
En souvenir de toi
Cette écharpe de soie
Que tu portais chez nous
Ce n'est pas qu'il fasse froid
Le fond de l'air est doux
... »


J'en tremble encore, dit Lucien l'âne romantique. Ce pourrait d'ailleurs être moi qui irait sur le Gennargentu, ou je pourrais le mener ton Perceval au cœur de la Barbagia que j'ai tant parcourue. C'est vrai que sur le Monte Spada quand commence le jour, le fond de l'air est doux. Et je sens combien notre prisonnier a le cœur aux abois...


Évidemment, comme tous les prisonniers du monde, ou presque, il attend, il attend la libération et apparemment, si on en croit son rêve, il n'est pas le seul à l'attendre. Et en attendant, il tisse la trame de sa résistance, il se ressource en lui-même, il prend le maquis dans la montagne... Mais remarque, Lucien mon ami, ce que promet le sourire de la jeune fille...


Ainsi Parlait Marco Valdo M.I.
Quoi qu'il en soit, on attend.
Et ici, en attendant,
On peut toujours faire les mots croisés.
Allo, allo, Fleur de Pêcher, tu m'entends ...
L'ordre de libération doit arriver.
Quand il arrivera, peut-être en août.
Ardent cavalier, sur mon blond cheval,
Je serai le chevalier Perceval.
On ira à Fonni et nous monterons ensemble,
Sur la pointe dressée du Gennargentu.
Aux deux sources, nous boirons ensemble.
Là, sur le Monte Spada, le fond de l'air est doux.
L'avenir s'entrouvre timidement,
Comme ces herbes vertes, mauves et sauvages
Qui remplissent peu à peu le champ
Abandonné après les orages.
Quand des moisissures de l'usage,
on époussette nos mots ternes et désespérés
Nos cris resplendissent comme des diamants taillés.
Avec un crayon à la main, on va les libérer.
Et nos mots s'en iront en cavale.
Percivalle devient Persivalle
Persival, ou Parsifal ou Perceval.
Al Persi
a l'è fiuri
Le Pêcher est en fleurs
Ou Fleur de Pêcher.
Et sauf erreur,
Si je ne me suis pas trompé.
Persival, c'est le Pêcher dans la Vallée.
Dans le sourire de la jeune fille
Cela peut-être signifie
Perceval ou le péché dans la vallée...

inviata da Marco Valdo M.I. - 19/7/2009 - 20:18



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org