Language   

There But For Fortune

Phil Ochs
Back to the song page with all the versions


OriginalVersione francese / Version française / French version / Ranskankielinen ...
THERE BUT FOR FORTUNE

Show me a prison, show me a jail,
Show me a prisoner whose face has gone pale
And I'll show you a young man with so many reasons why
And there but for fortune, may go you or I -- you and I.

Show me the alley, show me the train,
Show me a hobo who sleeps out in the rain,
And I'll show you a young man with so many reasons why
There but for fortune, may go you or go I -- you and I.

Show me the whiskey stains on the floor,
Show me the drunken man as he stumbles out the door,
And I'll show you a young man with so many reasons why
There but for fortune, may go you or go I -- you and I.

Show me the famine, show me the frail
Eyes with no future that show how we failed
And I'll show you the children with so many reasons why
There but for fortune, go you or I.

Show me the country where bombs had to fall,
Show me the ruins of buildings once so tall,
And I'll show you a young land with so many reasons why
There but for fortune, go you or go I -- you and I.
You and I,
There but for fortune, go you or go I -- you and I.
THERE BUT FOR FORTUNE

1. Où va la chance
Dominique Walter, 1965


Je vois la prison
Je vois la nuit
Je vois le prisonnier qui pleure sa vie
Et je me dis souvent
Quand je m'endors dans tes bras
Où va la chance, à toi ? à moi ?

[Je vois des blessures
Jamais guéries
Je vois le vagabond qui dort sous la pluie
Et je me dis souvent
Quand je m'endors dans tes bras
Où va la chance, a toi ? a moi ?] [1]

Je vois cet homme
Au cœur perdu
Qui boit pour ne plus voir ce qu'il est devenu
Et je me dis souvent
Quand je m'endors dans tes bras
Où va la chance, à toi ? à moi ?

Je vois des villes
Dont les maisons
Un jour, sous la guerre, ont croulé sans raison
Et je me dis souvent
Quand je m'endors dans tes bras
Où va la chance, à toi ? à moi ?

2. Où va la chance
Françoise Hardy, 1968


Je vois la prison
Je vois la nuit
Je vois les prisonniers
Qui pleurent sa vie,
Et quelquefois je pense
Quand je m'endors dans tes bras
Où va la chance ?
A toi, à moi ?

Je vois des blessures
Jamais guéries
Je vois le vagabond
Qui dors sous la pluie
Et quelquefois je pense
Quand je m'endors dans tes bras
Où va la chance ?
A toi, à moi?

Je vois un homme
Au cœur perdu
Qui boit pour ne plus voir
Ce qu'il est devenu
Et quelquefois je pense
Quand je m'endors dans tes bras
Où va la chance ?
A toi, à moi ?

Je vois des villes
Dont les maisons
Un jour sous la guerre
Ont croulé sans raison
Alors parfois je pense
Quand je m'endors dans tes bras
Où va la chance ?
A toi, à moi?



[1] La strofa non è cantata nella versione incisa da Dominique Walter.


Back to the song page with all the versions

Main Page

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org