Lingua   

Saint Patrick Battalion

David Rovics
Pagina della canzone con tutte le versioni


OriginaleFrench Version
SAINT PATRICK BATTALIONLE BATAILLON DE ST-PATRICK
My name is John Riley
I'll have your ear only a while
I left my dear home in Ireland
It was death, starvation or exile
And when I got to America
It was my duty to go
Enter the Army and slog across Texas
To join in the war against Mexico
Mon nom est John Riley
Je vous demande de m’écouter juste pour une fois
J’ai quitté ma chère terre d’Irlande
C’était la mort, la faim ou l’exil
Quand je suis arrivé en Amérique
C’était mon devoir d’aller
Entrer dans l’armée et de travailler comme un nègre à travers le Texas
Pour participer à la guerre contre le Mexique
It was there in the pueblos and hillsides
That I saw the mistake I had made
Part of a conquering army
With the morals of a bayonet blade
So in the midst of these poor, dying Catholics
Screaming children, the burning stench of it all
Myself and two hundred Irishmen
Decided to rise to the call
Et ce fut là, dans les petits villages et sur les côteaux
Que j’ai compris l’erreur que j’avais faite
De faire partie de l’armée conquérante
Avec sa morale de la baïonnette
Alors au milieu de ces pauvres catholiques mourants
Des enfants hurlant, de la puanteur brûlante que tout cela était
Nous avons, deux cents Irlandais et moi-même
Décidé de répondre à l’appel
(Chorus)
From Dublin City to San Diego
We witnessed freedom denied
So we formed the Saint Patrick Battalion
And we fought on the Mexican side
(Refrain)
We marched 'neath the green flag of Saint Patrick
Emblazoned with "Erin Go Bragh"
Bright with the harp and the shamrock
And "Libertad para Mexicana"
Just fifty years after Wolftone
Five thousand miles away
The Yanks called us a Legion of Strangers
And they can talk as they may
De Dublin jusqu’à San Diego
Nous avons vu la liberté être bafouée
Alors nous avons formé le bataillon St-Patrick
Et nous nous sommes battus du côté mexicain
Nous avons marché sous le drapeau vert de St-Patrick
Sous le blason « l’Irlande fait sa fraîche »
Brillant avec la harpe et le trèfle
Et le « liberté pour le Mexique »
Tout juste cinquante ans après le Wolftone
Cinq mille milles plus loin
Les Yankees nous appelaient la Légion étrangère
Ils ne perdaient rien pour parler
(Chorus)(Refrain)
We fought them in Matamoros
While their volunteers were raping the nuns
In Monterey and Cerro Gordo
We fought on as Ireland's sons
We were the red-headed fighters for freedom
Amidst these brown-skinned women and men
Side by side we fought against tyranny
And I daresay we'd do it again
Nous les avons combattus à Matamoros
Pendant que leurs volontaires violaient les bonnes sœurs
À Monterey et à Cerro Gordo
Nous nous sommes battus comme de fiers fils d’Irlande
Nous étions les rouquins défenseurs de la justice
Au milieu des hommes et des femmes à la peau couleur de café
Côté à côté nous avons combattu la tyrannie
Et j’affirme que nous le ferions encore
(Chorus)(Refrain)
We fought them in five major battles
Churobusco was the last
Overwhelmed by the cannons from Boston
We fell after each mortar blast
Most of us died on that hillside
In the service of the Mexican state
So far from our occupied homeland
We were heroes and victims of fate
Nous les avons combattus dans cinq batailles majeures
Churobusco a été la dernière
Débordés par les canons venus de Boston
Nous tombions après chaque charge mortelle
La plupart d’entre nous sont morts sur ce côteau
Au service de l’État mexicain
Si loin de notre terre natale occupée
Nous avons été des héros et des victimes de la foi
(Chorus)(Refrain)


Pagina della canzone con tutte le versioni

Pagina principale CCG


hosted by inventati.org