Lingua   

Honte à qui peut chanter

Georges Brassens
Pagina della canzone con tutte le versioni


OriginaleVersione italiana di Riccardo Venturi
HONTE À QUI PEUT CHANTERVERGOGNA A CHI CE LA FA A CANTARE
  
Honte à cet effronté qui peut chanter pendantVergogna a quello sfrontato che ce la fa a cantare
Que Rome brûle, ell' brûl' tout l' temps...mentre Roma brucia ; tanto non fa che bruciare…
Honte à qui malgré tout fredonne des chansonsVergogna a chi, nonostante tutto, canticchia canzonette
A Gavroche, à Mimi Pinson.a un monello o a una sartina.
  
En mil neuf cent trent'-sept que faisiez-vous mon cher ?Nel 1937 cosa facevi, mio caro ?
J'avais la fleur de l'âge et la tête légère,Ero nel fiore dell’età e avevo la testa vuota.
Et l'Espagne flambait dans un grand feu grégeois.La Spagna s’incendiava in un gran falò
Je chantais, et j'étais pas le seul : "Y a d' la joie".e io cantavo, e non ero il solo, « C’è allegria ».
  
Et dans l'année quarante mon cher que faisiez-vous ?E nel ’40 cosa facevi, caro mio ?
Les Teutons forçaient la frontière, et comme un fou,I Teutoni passavan la frontiera, e io, come un matto,
Et comm' tout un chacun, vers le sud, je fonçais,e come tutti quanti mi precipitavo al sud
En chantant : Tout ça, ça fait d'excellents Français.cantando « Tutto questo è degno d’ottimi francesi ».
  
Honte à cet effronté qui peut chanter pendantVergogna a quello sfrontato che ce la fa a cantare
Que Rome brûle, ell' brûl' tout l' temps...mentre Roma brucia ; tanto non fa che bruciare…
Honte à qui malgré tout fredonne des chansonsVergogna a chi, nonostante tutto, canticchia canzonette
A Gavroche, à Mimi Pinson.a un monello o a una sartina.
  
A l'heure de Pétain, à l'heure de Laval,All’ora di Pétain, all’ora di Laval,
Que faisiez-vous mon cher en plein dans la rafale ?cosa facevi, caro mio, preso in mezzo alla burrasca ?
Je chantais, et les autres ne s'en privaient pas :Cantavo, ma neppure gli altri ne facevano a meno,
"Bel ami", "Seul ce soir", "J'ai pleuré sur tes pas".«Bel ami », « Soltanto stasera », « Ho pianto sui tuoi passi ».
  
Mon cher, un peu plus tard, que faisait votre glotteCaro mio, un po’ dopo, che gorgheggiava la tua gola
Quand en Asie ça tombait comme à Gravelotte ?quando in Asia volavan bassi come a Gravelotte ?
Je chantais, il me semble, ainsi que tout un tasCantavo, mi pare, proprio come un sacco di gente,
De gens : Le Déserteur, "Les croix", Quand un soldat.« Il disertore », « Le croci » e « Quando un soldato ».
  
Honte à cet effronté qui peut chanter pendantVergogna a quello sfrontato che ce la fa a cantare
Que Rome brûle, ell' brûl' tout l' temps...mentre Roma brucia ; tanto non fa che bruciare…
Honte à qui malgré tout fredonne des chansonsVergogna a chi, nonostante tutto, canticchia canzonette
A Gavroche, à Mimi Pinson.a un monello o a una sartina.
  
Que faisiez-vous mon cher au temps de l'Algérie,E che facevi, caro mio, all’epoca dell’Algeria,
Quand Brel était vivant qu'il habitait Paris ?quando Brel era ancora vivo e stava a Parigi ?
Je chantais, quoique désolé par ces combats :Cantavo, sebbene dispiaciuto per quei combattimenti,
"La valse à mille temps" et "Ne me quitte pas".« La valse à mille temps » e « Ne me quitte pas ».
  
Le feu de la ville éternelle est éternel.L’incendio della città eterna, appunto, è eterno.
Si Dieu veut l'incendie, il veut les ritournelles.Se Iddio vuole l’incendio, ne vuole pure la colonna sonora.
A qui fera-t-on croir' que le bon populo,E a chi si farà credere che il bravo popolino
Quand il chante quand même, est un parfait salaud ?quando canta lo stesso è una massa di stronzi ?
  
Honte à cet effronté qui peut chanter pendantVergogna a quello sfrontato che ce la fa a cantare
Que Rome brûle, ell' brûl' tout l' temps...mentre Roma brucia ; tanto non fa che bruciare…
Honte à qui malgré tout fredonne des chansonsVergogna a chi, nonostante tutto, canticchia canzonette
A Gavroche, à Mimi Pinson.a un monello o a una sartina.


Pagina della canzone con tutte le versioni

Pagina principale CCG


hosted by inventati.org