Lingua   

La ballata del Pinelli [Ballata dell'anarchico Pinelli ; Il feroce questore Guida]

Autori Vari / Different Authors / Différents Auteurs
Pagina della canzone con tutte le versioni


La versione francese dall'opuscolo:
BALLADE DE L’ANARCHISTE PINELLI

Il faisait si chaud à Milan,
ce soir-là, que c'était chaud!
"Maréchal, ouvrez donc la fenêtre..."
Et voilà que Pinelli est tombé.

"Commissaire, vous le savez déjà
j’ vous répète, je n’ suis pas coupable.
L’anarchie, ce n’est pas des bombes
mais justice dans l’égalité."

"Arrêt’ donc un peu, suspect Pinelli,
ton cam'rade Valpreda a parlé,
c’est lui l’auteur de cet attentat
et t’es son accomplice, on le sait."

"C’est pas vrai!", Pinelli s'est écrié,
"Un cam’rade n’ peut avoir dit ça,
faut checher bien parmi les patrons
ce qui la bombe a fait éclater.

D’autres bombes vont être jetées
pour empêcher la lutte de classe,
les patrons et les bureaucrates
savent bien qu’on en a assez."

"ça suffit, suspect Pinelli!".
Calabresi criait un peu nerveux,
"Toi, Lo Grano, ouv’ un peu la fenêtre,
quatre étages, c’est dur à les faire."

Qu’il faisait chaud à Milan en décembre,
Qu’il faisait chaud, c’était pas normal,
Il a suffi ouvrir la fenêtre,
un’ poussée et Pinelli est tombé.

Des jours aprés, on était trois mille,
trois mille à ton enterr’ment
et personne n’oubliera jamais
ce qu’il a juré sur ton cercueil.

Ils t’ont tué en te cassant le cou,
tu es tombé et t’étais déjà mort,
Calabresi rentre à son bureau,
mais il n’est pas plus si tranquille.

Ils t’ont tué pour que tu te tais’s,
parc’ qu’ t’avais tout compris,
maintenant tu n’ peux plus parler
mais tout ça, ils vont le payer cher.

Progressistes, récupérateurs
nous crachons sur vos discours
pour Valpreda, Pinelli et pour tous nous
il n’y a qu’une chose à faire.

Les ouvriers aux usines et ailleurs
vont signer votre condamnation,
le pouvoir commence à trembler,
la justice sera bientôt jugée.

Calabresi et Guida, les fascistes,
n’oubliez pas que les années sont longues,
un jour va bien s’passer quelque chose
qui Pinelli vous rappelera.

Et il faisait si chaud à Milan,
ce soir-là, que c'était chaud!
"Maréchal, ouvrez donc la fenêtre..."
Et voilà que Pinelli est tombé.
BALLADE DE L'ANARCHISTE PINELLI

Il faisait si chaud à Milan,
ce soir-là, qu’il faisait chaud!
“Brigadier, ouvre donc la fenêtre...”
Une poussée.... Et voilà que Pinelli est tombé.

“Commissaire, je vous l’ai déjà dit
j’vous répète, j’suis innocent.
L’anarchie, ce n’est pas les bombes
mais la justice dans l’égalité.”

“Arrêt’ donc un peu, et avoue suspect Pinelli,
ton cam’rade Valpreda a parlé,
c’est lui l’auteur de cet attentat
et t’es son accomplice, on le sait.”

“C’est pas vrai!”, Pinelli s’est écrié,
“Un camarade n’peut avoir fait ça,
faut checher parmi les patrons
celui qui a fait éclater la bombe.”

“ça suffit, suspect Pinelli!.
Cette pièce est déjà pleine de fumée.
Si tu veux , on ouv’ un peu la fenêtre,
quatre étages, c’est dur à descendre.”

Il faisait si chaud à Milan,
ce soir-là, qu’il faisait chaud!
“Brigadier, ouvre donc la fenêtre...”
Une poussée.... Et voilà que Pinelli est tombé.

Il y a un cercueil et trois mille camarades,
Nous serrions nos drapeaux
Ce soir là, nous l’avons juré,
Ne finira certainement pas comme ça.

Et toi Guida, et toi Calabresi,
Si un camarade a été tué
Pour couvrir un carnage d’Etat,
Cette lutte sera plus dure, alors.

Il faisait si chaud à Milan,
ce soir-là, qu’il faisait chaud!
“Brigadier, ouvre donc la fenêtre...”
Une poussée.... Et voilà que Pinelli est tombé.


Pagina della canzone con tutte le versioni

Pagina principale CCG


hosted by inventati.org