Lingua   

L'Internationale

Eugène Pottier
Pagina della canzone con tutte le versioni


OriginaleGAELICO SCOZZESE / SCOTTISH GAELIC
L'INTERNATIONALE


Au citoyen Gustave LEFRANÇAIS, membre de la commune.

Debout, les damnés de la terre
Debout, les forçats de la faim!
La raison tonne en son cratère
C'est l'éruption de la fin.
Du passé faisons table rase
Foules, esclaves, debout, debout
Le monde va changer de base
Nous ne sommes rien, soyons tout!

C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain
C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain

Il n'est pas de sauveurs suprêmes
Ni Dieu, ni César, ni tribun,
Producteurs, sauvons-nous nous-mêmes
Décrétons le salut commun
Pour que le voleur rende gorge
Pour tirer l'esprit du cachot
Soufflons nous-mêmes notre forge
Battons le fer quand il est chaud.

C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain
C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain

L'état comprime et la loi triche
L'impôt saigne le malheureux
Nul devoir ne s'impose au riche
Le droit du pauvre est un mot creux
C'est assez, languir en tutelle
L'égalité veut d'autres lois
Pas de droits sans devoirs dit-elle
Egaux, pas de devoirs sans droits.

C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain
C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain

Hideux dans leur apothéose
Les rois de la mine et du rail
Ont-ils jamais fait autre chose
Que dévaliser le travail
Dans les coffres-forts de la bande
Ce qu'il a crée s'est fondu
En décrétant qu'on le lui rende
Le peuple ne veut que son dû.

C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain
C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain

Les rois nous saoulaient de fumées
Paix entre nous, guerre aux tyrans
Appliquons la grève aux armées
Crosse en l'air, et rompons les rangs
S'ils s'obstinent, ces cannibales
A faire de nous des héros
Ils sauront bientôt que nos balles
Sont pour nos propres généraux.


C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain
C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain

Ouvriers, paysans, nous sommes
Le grand parti des travailleurs
La terre n'appartient qu'aux hommes
L'oisif ira loger ailleurs
Combien, de nos chairs se repaissent
Mais si les corbeaux, les vautours
Un de ces matins disparaissent
Le soleil brillera toujours.

C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain
C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain
AN T-EADAR NÀISEANTACHAS

Èirich, sibhse a ta fo ainneart,
Èirich, prìosanaich an t-saoghal!
Cha sheas an t-eucoir seo gu siorraidh
Olc nan uachdarain is nam maor.
Cha sheas am brùidealachd seo fada,
Do na seann bhreugan cha toir sinn diù,
Nuair a bhriseas sinn gach slabhraidh aosda,
Bidh saoghal nas fheàrr a' tighinn dlùth!

Thig chàirdean is seas leinn,
Blàr mu dheireadh ri ar n-aghaidh,
Tha'n t-Eadar Nàiseantachas
Gar n-aonadh, fear is tè.
Thig chàirdean is seas leinn,
Blàr mu dheireadh ri ar n-aghaidh,
Tha'n t-Eadar Nàiseantachas
Gar n-aonadh, fear is tè.

Tha'n t-saoghal na oighreachd dhuinne uile
Chan e mhàin dhaibhsan os ar cionn
Is nuair a chì iad aonachadh nan daoine,
Cuir geall gun atharraich am fonn.
Leig seachad uile ur ainfhiosrachd,
Thig ionnanachd mu dheireadh thall.
Chan fhiach an t-soirbheachd neo saorsa,
Mur glac an sluagh a h-uile steall.

Thig chàirdean is seas leinn,
Blàr mu dheireadh ri ar n-aghaidh,
Tha'n t-Eadar Nàiseantachas
Gar n-aonadh, fear is tè.
Thig chàirdean is seas leinn,
Blàr mu dheireadh ri ar n-aghaidh,
Tha'n t-Eadar Nàiseantachas
Gar n-aonadh, fear is tè.

Chan iar sinn slànaighearan fuadain,
Chan iar sinn rìgh neo prionns' gun fheum,
Thug iad dhuinn gràinne, eagal agus sanntachd
Ach seasaidh sinne còmhla gu treun.
Cha sgair iad tuilleadh sinn le gràdhas-dùthcha,
Cha chog sinn tuilleadh ach airson sinn fhìn,
Cuiridh sinn stailc air dòigh am measg nan saighdear,
Màirdsidh gach fear ac' airson sìth.

Thig chàirdean is seas leinn,
Blàr mu dheireadh ri ar n-aghaidh,
Tha'n t-Eadar Nàiseantachas
Gar n-aonadh, fear is tè.
Thig chàirdean is seas leinn,
Blàr mu dheireadh ri ar n-aghaidh,
Tha'n t-Eadar Nàiseantachas
Gar n-aonadh, fear is tè.

Cia mheud a reamhraich air ar feòil-sa!
Cia mheud sgillinn a ghoid iad bhoinn?
Morair, manaidsear neo mèirle,
Mallaichte bidh iad uile cruinn!
Cuiridh sinn às de bhrùidealachd an t-saoghal-sa,
Saoraidh sinn tràillean obrach chruaidh
Togaidh sinn cruinne ùr air tobht' an t-seann fhear
Bidh anacheartas anns an uaigh.

Thig chàirdean is seas leinn,
Blàr mu dheireadh ri ar n-aghaidh,
Tha'n t-Eadar Nàiseantachas
Gar n-aonadh, fear is tè.
Thig chàirdean is seas leinn,
Blàr mu dheireadh ri ar n-aghaidh,
Tha'n t-Eadar Nàiseantachas
Gar n-aonadh, fear is tè.


Pagina della canzone con tutte le versioni

Pagina principale CCG


hosted by inventati.org