Lingua   

L'Internationale

Eugène Pottier
Pagina della canzone con tutte le versioni


OriginaleGRECO / GREEK [1 - Traslitterato / Romanized]
L'INTERNATIONALE


Au citoyen Gustave LEFRANÇAIS, membre de la commune.

Debout, les damnés de la terre
Debout, les forçats de la faim!
La raison tonne en son cratère
C'est l'éruption de la fin.
Du passé faisons table rase
Foules, esclaves, debout, debout
Le monde va changer de base
Nous ne sommes rien, soyons tout!

C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain
C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain

Il n'est pas de sauveurs suprêmes
Ni Dieu, ni César, ni tribun,
Producteurs, sauvons-nous nous-mêmes
Décrétons le salut commun
Pour que le voleur rende gorge
Pour tirer l'esprit du cachot
Soufflons nous-mêmes notre forge
Battons le fer quand il est chaud.

C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain
C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain

L'état comprime et la loi triche
L'impôt saigne le malheureux
Nul devoir ne s'impose au riche
Le droit du pauvre est un mot creux
C'est assez, languir en tutelle
L'égalité veut d'autres lois
Pas de droits sans devoirs dit-elle
Egaux, pas de devoirs sans droits.

C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain
C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain

Hideux dans leur apothéose
Les rois de la mine et du rail
Ont-ils jamais fait autre chose
Que dévaliser le travail
Dans les coffres-forts de la bande
Ce qu'il a crée s'est fondu
En décrétant qu'on le lui rende
Le peuple ne veut que son dû.

C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain
C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain

Les rois nous saoulaient de fumées
Paix entre nous, guerre aux tyrans
Appliquons la grève aux armées
Crosse en l'air, et rompons les rangs
S'ils s'obstinent, ces cannibales
A faire de nous des héros
Ils sauront bientôt que nos balles
Sont pour nos propres généraux.


C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain
C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain

Ouvriers, paysans, nous sommes
Le grand parti des travailleurs
La terre n'appartient qu'aux hommes
L'oisif ira loger ailleurs
Combien, de nos chairs se repaissent
Mais si les corbeaux, les vautours
Un de ces matins disparaissent
Le soleil brillera toujours.

C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain
C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain
Ē DIETHNĒ'S

Emprós tēs gēs oi kolasménoi,
Tēs peínas sklávoi emprós! Emprós!
Emprós to díkio ap'ton kratēra
Vgaínei san vrontē', san keraunós.
Ftánoun piá tēs sklaviás ta xrónia,
Tōra emeís oi tapeinoí tēs gēs,
Pou zoúsame stēn katafrónia
Tha gínoume to pan emeís.

Ston agōna enoménoi
Ki as mēn leípsei kaneís!
O ná tē! Mas prosménei
Ston kósmo ē Diethnē's.
Ston agōna enoménoi
Ki as mēn leípsei kaneís!
O ná tē! Mas prosménei
Ston kósmo ē Diethnē's.

Theoí, archóntoi, vasiliádes
Me plána lógia mas geloún,
Tēs gēs oi doúloi ki oi ragiádes
Monachoí tous tha sōthoún.
Gia na spásoume ta desmá mas
Gia na pápsei piá ē sklaviá
Na niōsoume ti grothiá mas
Kai tēs psychē's mas tē fōtiá.

Ston agōna enoménoi
Ki as mēn leípsei kaneís!
O ná tē! Mas prosménei
Ston kósmo ē Diethnē's.
Ston agōna enoménoi
Ki as mēn leípsei kaneís!
O ná tē! Mas prosménei
Ston kósmo ē Diethnē's.

Emprós monáchi mas elpída.
Eínai ē sfigménē mas grothiá!
Kátō oi pólemoi kai ē patrída
Zētō, zētō ē leuteriá!
Kai an thelē'soun na dokimásoun
Tēs psychē's mas tous keraunoús,
Na idoúne tótes tha proftásoun
Pōs eínai oi sfaíres mas gia autoús.

Ston agōna enoménoi
Ki as mēn leípsei kaneís!
O ná tē! Mas prosménei
Ston kósmo ē Diethnē's.
Ston agōna enoménoi
Ki as mēn leípsei kaneís!
O ná tē! Mas prosménei
Ston kósmo ē Diethnē's.

Sklērós o nómos mas xeskízei
Ki oi fóroi asē'kōtoi gia mas!
O ploúsios óti ki an kerdízei
Eínai ploútos tēs klepsiás.
Ē sklaviá, ē adikía ftánei
Óchi pia tapeinoí skyftoí
Adélfia ē fýsē ólous mas kánei
Kai eímaste ísoi mpros se autē'.

Ston agōna enoménoi
Ki as mēn leípsei kaneís!
O ná tē! Mas prosménei
Ston kósmo ē Diethnē's.
Ston agōna enoménoi
Ki as mēn leípsei kaneís!
O ná tē! Mas prosménei
Ston kósmo ē Diethnē's.

Oi ploúsioi ásplachna mas gdérnoun
Kai mas arpázoun to psōmí,
Ton kópo mas kai autoí ki an paírnoun
Gia mas ē peína plērōmē'.
Tēs douleías óloi oi kléftes kátou
Díkio tō'ra o ftōchós zētáei,
Óso gyreúei eína diká tou
Ki ótan thelē'sei ta apoktáei.

Ston agōna enoménoi
Ki as mēn leípsei kaneís!
O ná tē! Mas prosménei
Ston kósmo ē Diethnē's.
Ston agōna enoménoi
Ki as mēn leípsei kaneís!
O ná tē! Mas prosménei
Ston kósmo ē Diethnē's.

Emás poi adiákopa ē douleía mas,
Gennáei tēs gēs tous thēsauroús!
Óla ta ploútē eínai diká mas,
Óla anē'koun stous ftōchoús.
Tōra pia kórakes kai akrídes
Den skepázoun ton ouranó
Chrysós o ē'lios stélnei achtídes
Chamógelo pantotinó.

Ston agōna enoménoi
Ki as mēn leípsei kaneís!
O ná tē! Mas prosménei
Ston kósmo ē Diethnē's.
Ston agōna enoménoi
Ki as mēn leípsei kaneís!
O ná tē! Mas prosménei
Ston kósmo ē Diethnē's.


Pagina della canzone con tutte le versioni

Pagina principale CCG


hosted by inventati.org