Lingua   

L'amour et la guerre

Raymond Lévesque
Pagina della canzone con tutte le versioni


OriginaleVersione da Héritage humain (Marie​-​Marine)
L'AMOUR ET LA GUERRE


Ils nous ont défendu
De faire l’amour
Mais pas la guerre

L’amour c’est pas joli
Les gens sont à poil,
Tandis qu’à la guerre
Ont des beaux uniformes.

L’amour c’est pas joli
Les gens sont couchés,
Tandis qu’à la guerre
Tout l’monde est debout.

L’amour ce n’est pas bien
Y’a du vice là d’dans,
Tandis qu’à la guerre
Y’a que du courage.

L’amour c’est un péché
Les gens ont du plaisir,
Tandis qu’à la guerre
On souffre et on meurt.

L’amour c’est dangereux
Ça peut faire des bâtards,
Tandis que la guerre
Ne fait que des cadavres.

Y’a des coups d’pied au cul
Y’a des coups d’pied au cul
Qui se perdent.
L'AMOUR ET LA GUERRE

Ils nous ont défendu
De faire l’amour
Mais pas la guerre.

L’amour, c’est pas joli
Les gens sont à poil,
Tandis qu’à la guerre
Ont a des beaux uniformes.

L’amour, c’est pas joli
Les gens sont couchés,
Tandis qu’à la guerre
Tout le monde est debout.

À nos morts,
Les faibles et les forts,
Les braves et les salauds,
Les rusés, les nigauds,
Ceux qui étaient soldats
Toujours prêts au combat,
Ceux qui les envoyaient,
Qui n'y allaient jamais.
Ceux qu'avaient dans leurs coffres
La demande et puis l'offre,
Qui géraient à leur gré
La faim d'l'humanité.
Ceux qui étaient orgueilleux,
Qui furent humiliés,
Ceux qu'étaient paresseux,
Qui durent travailler.
Ceux qu'étaient beaux garçons,
Qu'avaient dix-huit maîtresses,
Ceux qu'avaient des boutons,
Qui buvaient leur détresse.
Ceux qu'étaient en prison
Pour avoir pris des poules,
Ceux qui, dans leur salon,
En paix volaient les foules.

Ils nous ont défendu
De faire l’amour
Mais pas la guerre.

L’amour, ce n’est pas bien.
Y a du vice là-dedans,
Tandis qu’à la guerre
Il n’y a que du courage.

L’amour, c’est un péché.
Les gens ont du plaisir,
Tandis qu’à la guerre
On souffre et on meurt.

À nos morts,
Les faibles et les forts,
Les braves et les salauds,
Les rusés, les nigauds,
Ceux qu'avaient des idées
En avant de leur temps,
Qui se sont suicidés
De découragement.
Ceux qui étaient artistes
Et qui troublaient un soir,
Après une vie triste
À rechercher la gloire.
Les juges et les avocats,
Qui, pour la politique,
Foutaient n'importe quoi
Au p'leton tyrannique.
Les marchands de coton
Qui avaient des esclaves,
Les marchands de canons,
Qui avaient des cadavres.
Les clochards, les valets,
Qui se battaient entre eux,
Tandis qu’dans son palais
Le roi profitait d’eux.

Ils nous ont défendu
De faire l’amour
Mais pas la guerre.
L’amour, c’est dangereux
Ça peut faire des bâtards,
Tandis que la guerre
Ne fait que des cadavres.

Y a des coups de pied au cul
Y a des coups de pied au cul
Qui se perdent.

À nos morts,
Les faibles et les forts,
Les braves et les salauds,
Les rusés, les nigauds,
Cette chanson leur est dédiée,
Car depuis rien n’a changé.


Pagina della canzone con tutte le versioni

Pagina principale CCG


hosted by inventati.org