Lingua   

זאָג ניט קײנמאָל

Hirsh Glik / הירש גליק
Pagina della canzone con tutte le versioni


Versione francese (letterale), tratta da La Chambre Claire.
NE DIS JAMAISCHANT DES PARTISANS
(Ne dis jamais)
Ne dis jamais : C'est mon dernier chemin,
Le ciel grisâtre enferme de bleus demains -
Viendra enfin notre heure tant attendue,
Durement notre pas sonnera: nous voici.
Ne dis jamais que c’est ton denier chemin
Malgré les cieux de plomb qui cachent le bleu du jour
Car sonnera pour nous l’heure tant attendue
Nos pas feront retentir ce cri : nous sommes là
Car sonnera pour nous l’heure tant attendue
Nos pas feront retentir ce cri : nous sommes là
Des contrées vertes aux pays blancs de neige
Nous apportons notre peine, notre douleur
Chaque goutte de notre sang au sol versé
Refleurira d'audace de nos armées.
Le soleil illuminera notre présent
Les nuits noires disparaîtront avec l’ennemi
Et si le soleil devait tarder à l’horizon
Ce chant se transmettra comme un appel
Et si le soleil devait tarder à l’horizon
Ce chant se transmettra comme un appel
Dès l'aube le soleil dorera notre aujourd'hui
Le hier disparaîtra avec notre ennemi
Et même si l'astre se noie dans le marais
En porte-parole ces vers seront chantés !
Ce chant n’a pas été écrit avec un crayon mais avec du sang
Ce n’est pas le chant d’un oiseau en liberté :
Un peuple entouré de murs qui s’écroulent
l’a chanté, nagan [1] à la main
Un peuple entouré de murs qui s’écroulent
l’a chanté, nagan à la main
Non pas d'une plume, mais jailli de nos fibres,
Ce chant n'est pas celui d'un oiseau libre
Car c'est le chant d'un peuple tout entier
L'arme à la main entre les murs écroulés.
Du vert pays des palmiers jusqu’au pays des neiges blanches
Nous arrivons avec nos souffrances et nos douleurs
Et là où est tombé la plus petite goutte de sang
Jaillira notre héroïsme et notre courage
Et là où est tombé la plus petite goutte de sang
Jaillira notre héroïsme et notre courage
Donc, ne dis plus: C'est mon dernier chemin,
Même si le ciel rend gris les bleus demains,
Sûrement viendra notre heure tant attendue,
Notre pas dur chantera: nous voici !
C’est pourquoi ne dis jamais que c’est ton dernier chemin
Malgré les cieux de plomb qui cachent le bleu du jour
Car sonnera pour nous l’heure tant attendue
Nos pas feront retentir ce cri : nous sommes là
Car sonnera pour nous l’heure tant attendue
Nos pas feront retentir ce cri : nous sommes là

[1] *nagan, pistolet de l'armée rouge


Pagina della canzone con tutte le versioni

Pagina principale CCG


hosted by inventati.org