Language   

Le Déserteur

Boris Vian
Back to the song page with all the versions


OriginalEBRAICO / HEBREW / HEBREU [1]
LE DÉSERTEURHA'ARIK
  
Monsieur le Président,adòn nasì nikhbàd
Je vous fais une lettremekhòtev lakh mimèni:
Que vous lirez, peut-être,ulày bo t’iyìn, im
Si vous avez le temps.rak titpanà me’àt.
Je viens de recevoirkibàlti kaàn pkudà
Mes papiers militaireslilbòsh madìm vetìkhef
Pour partir à la guerrelamilkhamà lalèkhet
Avant mercredi soir.beyòm shlishì mukdàm.
Monsieur le Président,adòn nasì nikhbàd,
Je ne veux pas la faire!alèkha lehavìn:
Je ne suis pas sur terreanì lo kaàn bishvìl
Pour tuer des pauvres gens...leyròt bebnèy adàm.
C'est pas pour vous fâcher,lo, lo tik’òs alì,
Il faut que je vous dise:akh lo askìm lelàkhet
Ma décision est prise,tirshòm zot lefanèkha:
Je m'en vais déserter.anì ‘arìk udày.
  
Depuis que je suis nénolàdeti liròt
J'ai vu mourir mon père,kitsàd horgìm et avà,
J'ai vu partir mes frèresakhèy mukràv lo shàvu
Et pleurer mes enfants;ubnèy kolò dima’òt.
Ma mère a tant souffert,amì bakhtà bli sof,
Elle est dedans sa tombe‘ad sheyardà bor kver;
Et se moque des bombes‘akhshàv hi kvar maavèr –
Et se moque des vers.tsokhèket leftsatsòt.
Quand j'étais prisonniershavùy bemakhanòt
On m'a volé ma femme,gàzlu et neshmàti;
On m'a volé mon âmegànvu li et ishàti
Et tout mon cher passé...et kol hazikronòt.
Demain de bon matinmakhàr bterèm or
Je fermerai ma porte.agìf daltì lenetsàkh
Au nez des années mortes‘al shanòt khàyim shemètu –
J'irai sur les chemins.habàyta lo ahazòr.
  
Je mendierai ma vieatsìa et kol yimì
Sur les routes de France,‘al pnèy drakhèy hamèlekh,
De Bretagne en Provenceehyè nodèd vehalàkh
Et je dirai aux gens:velebriyòt omàr:
Refusez d'obéir!sàvru pkudà kolkhàm:
Refusez de la faire!hamilkhamà nifhsèt!
N'allez pas à la guerre,al titgayès af pe’àm!
Refusez de partir.sàvru lehilakhèm!
S'il faut donner son sang,im sver notnìm po dam,
Allez donner le vôtre!titèn atà hakòl!
Vous êtes bon apôtre,atà noèm gadòl,
Monsieur le Président...adòn nasì nikhbàd!
Si vous me poursuivez,im tevakshùni ‘od,
Prévenez vos gendarmesamùr na lebolèshet
Que je n'aurai pas d'armessheèn li, en li nèshek;
Et qu'ils pourront tirer.hem yekholìm liròt!


Back to the song page with all the versions

Main Page

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org