Lingua   

Les fées Carabosses

Catherine Ribeiro
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Une infinie tendresse
(Catherine Ribeiro)
Paix
(Catherine Ribeiro)
Parle-moi d'un homme heureux
(Catherine Ribeiro)


[1969]
Album "Catherine Ribeiro + 2 BIS"
 Catherine Ribeiro + 2 Bis
Je n’sais plus plus rien à comprendre
Ils vous pompent jusqu’à la moelle
Ils sucent votre humus
Et se lèchent les babines

Et comme toujours les responsables
Sont les grosses têtes
Des têtes de fées Carabosses
Qui mâcheraient du chewing gum

Ils m’ont eue ils m’ont tout pris
Mais je n’avais rien rien de ce qui s’achète
Avec de l’argent mais ils ont bu
Mes larmes d’adulte redevenue enfant

Et comme toujours les responsables
Sont les grosses têtes
Des têtes de fées Carabosses
Qui mâcheraient du chewing gum

Ils m’ont fagoté sur les bancs de l’école
Ils m’ont donné des maîtres tout juste bons à ânonner
Ils ont visé vrai mais ils ont oublié
Qu’un jour je saurais la souffrance

Et comme toujours les responsables
Sont les grosses têtes
Des têtes de fées Carabosses
Qui mâcheraient du chewing gum

Voilà où est la faille l’énormité de l’œuf
Ecrasé sous le cul de la poule j’ai marché sur les rails
Des chemins de fer j’ai ignoré l’express
De leurs voitures je m’en tape je n’sais même pas conduire

Et comme toujours les responsables
Sont les grosses têtes
Des têtes de fées Carabosses
Qui mâcheraient du chewing gum

Ils ne m’auront plus ni avec leurs cosmonautes
Ni avec leurs campagnes en faveur du malheur
Parce que ce sont d’autres qui devraient agir
Plutôt que d’émouvoir le monde par la télévision

Et comme toujours les responsables
Sont les grosses têtes
Des têtes de fées carabosses
Qui mâcheraient du chewing gum

Et s’il y a des bidonvilles s’il y a des génocides
En Afrique et ailleurs s’il y a des enfants
Pour tendre la main comme je me sens seule
Je hurle et je pleure et je me cache car j’ai honte

Et comme toujours les responsables
Sont les grosses têtes
Des têtes de fées carabosses
Qui mâcheraient du chewing gum

Mais ils ne m’auront plus car ce que je pourrais
Leur donner de meilleur la graine de mon amour
Je la ferai pousser au soleil loin des rumeurs de la guerre
Et si ne pas mourir en héros pour la nation est un crime
Je paierai pour que mûrisse la graine de mon amour
Et je monterai sur le toit d’un autobus
Et je me ferai tondre s’il le faut je serai nue
Et si la France entière saura et connaîtra la honte

Ha ! Ha ! ha ! Nom de Dieu ! On les a eus !

inviata da Alessandro - 24/3/2009 - 12:19



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org