Lingua   

Saoûl mais logique

Gaston Couté
Lingua: Francese

Lista delle versioni e commenti


Ti può interessare anche...

Chant de revolte de ce 14 Juillet
(Gaston Couté)
Nos chansons
(Eugène Bizeau)
Printemps
(Gaston Couté)


Oltre all'interpretazione di Gérard Pierron nell'LP del 1979 chez "Le Chant Du Monde", vorrei ricordare anche gli amici de "Le P'tit Crème" nel 2007 in "Sur Le Pressoir" e Bernard Gainier nel cd di Claude Antonini "La Cuvée Du Cigalier" del 2005 sulla musica della "Valse à la lune".

FlavioPoltronieri
N'me parlez pas de tous ces gens
Qui crient à tout l’monde, après boire :
« J's'rai décoré au jour de l'an ! »
Ou : « J'porte un nom qu'est dans l'histoire ! »
Moi, j’prends souvent mon p'tit plumet,
C'est permis, même en République !
Mais alors, je n' détonn' jamais...
Quand j’suis saoûl, j’suis saoûl... mais logique !

L'autre jour, un typ' très calé
Me contait, en payant un verre,
Qu'on doutait, du temps d'Galilée
De la rotation d’la terre.
"Croir' que la terr' ne tourne pas,
Mais, nom de nom ! que j'lui réplique,
On s’saoûlait donc pas dans c’temps-là ! "
Quand j’suis saoûl, j’suis saoûl... mais logique !

En rentrant chez moi, un beau soir
Qu’mes jamb's me r'fusaient tout service,
J'restai allongé su' l'trottoir
"Eh ben !... m' fit un agent d’police
Qu'attendez-vous-là su' l’pavé ? "
Et j'eus cett' réponse magnifique :
"J'attendais qu’vous veniez m' rel'ver... "
Quand j’suis saoûl, j’suis saoûl... mais logique !

Sur le boul'vard, sous un vent fou
Et par un temps froid de décembre,
Un' petit' dam' me dit " Mon loup,
Viens-tu ? Y a du feu dans ma chambre !
- Du feu dans ta chambr' ! ... Bon ! ... Alors
Je s'rais enchanté qu’tu m'expliques
Pourquoi qu’tu rest's à g'ler dehors... "
Quand j’suis saoûl, j’suis saoûl... mais logique !

En prenant l’train, gar' Saint Lazar',
Un' fois qu’j'étais saoûl comme un' grive,
Voilà qu’j'entends, à mon départ,
Siffler une locomotive ;
Alors, par la portier' j’lui cri' :
" Tu peux pas la fermer... bourrique !
On n'est pas dans un' écuri'. "
Quand j’suis saoûl, j’suis saoûl... mais logique !

Enfin, hier, mon médecin,
Désolé d’me voir toujours ivre,
M'dit : "Si vous continuez d’ce train
Vous n'avez plus grand temps à vivre ! "
Bon ! Si j’dois claquer prochain'ment
J’m'en vais vous r'tirer ma pratique :
Plus la pein' de m' soigner, maint'nant
Quand j’suis saoûl, j’suis saoûl... mais logique !

inviata da Flavio Poltronieri - 16/3/2020 - 09:35



Lingua: Italiano (Toscano Livornese)

Traduzione livornese / Traduction en patois livournais / Livornese translation / Livornonkielinen käännös:
Anonimo Toscano del XXI Secolo, 01-04-2020 01:52
BRIACO MA LOGICO

Non parlatemi di tutta 'sta gente
Che, dopo aver bevuto, grida a tutti :
« Sarò decorato a principio d'anno ! »
O: « Il mio nome è nella storia ! »
Quanto a me, beh, m'imbriào spesso,
Mica è vietato anche in Repubblica !
Però non svagello mai...
Se so' briaco, so' briaco...ma logico !

L'altro giorno, uno un po' complicato
Mi raccontava, pagandomi un gottino,
Che al tempo di Galileo si dubitava
Che la Terra girasse e rigirasse.
« Dé...Créde' che la Terra 'un gira,
Uimmèna...'nzipò ! », gli rispondo,
« Demmallòra a quer tempo 'ncisimbriaàva... ! »
Se so' briaco, so' briaco...ma logico !

Tornando a casa una bella sera
Che le mi' gambe mi dicevano picche,
Cascai sdraiato sur marciapiede.
« Dé bimbo... ! », mi fece un pulizziotto,
« 'Sacifài te sdraiato...aspetti 'varcuno... ? »
Mi venne una risposta stupenda :
« Dé...aspettavo 'e mi venivi a riarzà'.. .! »
Se so' briaco, so' briaco...ma logico !

Su' viali, co' un vento da doventà' grulli,
Ch'era dicembre e faceva un gran freddo
Una donnina mi disse : « O te, bellino,
Che vieni ? Nella mi' 'amera ciò 'r fòo ! »
« Ir fòo in camera... ? Dé, allora
M'useresti la cortesia di spiegàmmi
Perché resti a pelà' dar freddo 'viffòri... ? »
Se so' briaco, so' briaco...ma logico !

Una volta ch'ero briaco come un tègolo
E ch'ero andato a piglià ir treno alla stazzione,
O nun ti sento fistià' mentre partivo
Una loomotìva 'ome quella di Guccini... ?
Allora mi metto a urlà' dalla portiera
A un piedipiatti : « Dé... ! A fermàlla 'un ce la fai ! 
'Un zemo mìa in questura... ! »
Se so' briaco, so' briaco...ma logico !

E pe' finilla, ieri ar mi' dottore 'unni garbava
Di vedemmi sempre briào fisso,
E m'ha detto : « Bimbo, se va' avanti 'osì
'Un ti resta mìa tanto da campà... ! »
« Bono ! Allora se devo stiantà divì appoìno
Ridammi la 'artella crìnïa e 'un ti pago :
'Un c'è propio bisogno 'e mi 'uri... ! »
Se so' briaco, so' briaco...ma logico !

1/4/2020 - 01:52



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org