Language   

Eva era nera

Crifiu
Language: Italian

List of versions


Related Songs

Le Petit Navire, la Capitaine et les Réfugiés
(Marco Valdo M.I.)
La Guerre de Cent mille ans
(Marco Valdo M.I.)
Lo avrai camerata Kesselring
(Piero Calamandrei)


2019
Mondo dentro
Mondo dentro
Scusa quando dici l'Italia agli italiani
intendi gli italiani e i loro 30 denari
nascosti in valigetta stando attenti agli scali
destinazione scelta paradisi fiscali

Se fossi un uomo saresti un bastardo, che
lascia affondare le navi cariche al largo, e
hai il sangue mischiato coi geni di Oriente e Occidente
ma con te non funziona buon sangue mente

Nella mia testa canzoni inglesi e spagnole
nelle mie vene il sapere Virgilio e Platone
sulla mia tavola piatti di cous cous e kebab
ed ho imparato a contare con gli arabi e l'Islam

Quando ci siamo dimenticati
che siamo figli di emigrati
non dico in Svizzera e America
ma direttamente dall'Africa

Eva era nera
Eva era nera
Eva era nera
Eva era nera

Scusa devo ferirti
però devo dirti
hai parenti più stretti
che vengono dritti
dall'Africa nera
Eva era nera
Eva era nera

Scusa quando dici aiutiamoli a casa loro
intendi la casa che hai bruciato cercando l'oro
seduto al tavolino testa china sul globo
hai tracciato confini righello china e fuoco

Nella mia lingua parole francesi e portoghesi
nelle mie stanze tappeti persiani e libanesi
sulle mie strade la pioggia di sabbia del Magreb
ed ho imparato a cantare ... e Khaled

E poi ci siamo dimenticati
che siamo figli di emigrati
non dico in Svizzera e America
ma direttamente dall'Africa
A-A-Africa, A-A-Africa

Eva era nera
Eva era nera
Eva era nera
Eva era nera

A-A-Africa, A-A-Africa

Scusa devo ferirti
però devo dirti
hai parenti più stretti
che vengono dritti
dall'Africa nera
Eva era nera
Eva era nera

Contributed by Dq82 - 2019/6/27 - 12:16



Language: French

Version française – ÈVE ÉTAIT NOIRE – Marco Valdo M.I. – 2019
Chanson italienne – Eva era nera – Crifiu – 2019




Dialogue Maïeutique

Eve noire


Tu vois, Lucien l’âne mon ami, non seulement Dieu est une femme, mais en plus Ève était noire. On l’appelle, l’Ève mitochondriale et elle considérée comme la plus récente ancêtre commune par lignée maternelle de l’Humanité. De sa génération, seule l’Ève Mitochondriale a produit une chaîne ininterrompue de filles jusqu’à aujourd’hui et elle est la seule de laquelle tous les humains descendent en ligne maternelle. Elle vint au monde dans l’actuel Soudan et elle était, comme il est dit, noire. C’était au temps de la préhistoire, voici deux ou trois cent mille ans(L'Homme de Cro-Magnon)…

Il y a de quoi perturber les esprits chagrins, dit Lucien l’âne, mais moi qui ai une longue pratique des Dieux, des Déesses et des apparences colorées des humains, je trouve la chose plaisante. D’autant plus plaisante qu’elle bouscule les certitudes des imbéciles. L’autre jour d’ailleurs, en présentant ta chanson Le Petit Navire, la Capitaine et les Réfugiés, on se demandait ici d’où venaient les Lombards, en disant :

« Mais au fait, d’où sont venus les Lombards ? D’Afrique, forcément, comme nous tous, sauf peut-être les Néandertaliens, mais on les a éliminés. »

Ah, dit Marco Valdo M.I., ce fut d’ailleurs une idiotie d’éliminer les Néandertaliens, mais on ne peut revenir sur les erreurs passées. Par contre, on peut éviter d’en commettre dans le futur, et même avec intelligence, d’en commettre dans le présent. Ce qui me désole, c’est de voir sans cesse ressurgir les vieilles haines et d’entendre sempiternellement les lieux communs, ces authentiques bêtises colportées depuis tant de temps.

Mais que veux-tu, Marco Valdo M.I. mon ami, les gens en place trouvent tous les moyens pour conserver leurs privilèges ; ils ont tellement peur de les perdre, qu’ils diffusent la haine, la peur par mille slogans tous plus idiots les uns que les autres. Ainsi les moutons et les brebis font tout un raffut de leurs bêlements.

Enfin, reprend Marco Valdo M.I., ce qui me paraît réjouissant, c’est de voir cette chanson tout frais conçue – elle est de cette année, car elle prouve que malgré les selfies, les touites et les linques, il y a des voix qui vont en sens contraire et obstiné de la détestable « vox populi », vieille matrice de tous les avilissements. Ainsi, face à elle, on ne désarme pas – Ora e sempre : Resistenza ! (Lo avrai camerata Kesselring) dans La Guerre de Cent mille ans.

C’est en effet à cet avilissement de la société que nous devons résister, nous ne voulons pas d’un monde aveuli. Alors tissons le linceul de ce vieux monde veule, vilain, glauque et cacochyme.

Heureusement !

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
ÈVE ÉTAIT NOIRE

Vous dites « l’Italie aux Italiens », c’est bien beau.
Mais ce sont des Italiens qui ont leurs capitaux
Cachés dans une mallette, attentifs lors des escales,
À la destination choisie : un paradis fiscal.

Si vous étiez un homme, vous seriez une sale bête.
Qui laisse les navires chargés couler au large des côtes.
Mêlé de gènes de l’Est et de l’Ouest est votre sang,
Mais dans votre tête, vous n’avez pas le bon sang.

Dans ma tête, il y a des chansons anglaises et espagnoles
Dans mes veines, le savoir de Platon et de Virgile.
Sur ma table des plats de couscous, des kebabs
Et l’islam et je compte en chiffres arabes.

Mais vous oubliez
Que nous sommes tous enfants d’émigrés
Je ne dis pas de Suisse ou d’Amérique,
Mais directement d’Afrique.

Ève était noire
Ève était noire
Ève était noire
Ève était noire

Désolé de vous perturber,
Mais je dois vous révéler
Que vous avez de proches parents
Qui proviennent directement
D’Afrique noire.
Ève était noire,
Ève était noire.

Excusez quand vous dites : « Aidons-les dans leurs pays »,
Ce sont nos pays que vous avez ravagés à la recherche du profit.
La tête penchée sur le globe, assis à votre table,
Vous avez tracé des frontières à la règle.

Dans ma langue : des mots français et portugais ;
Dans ma maison : des tapis persans et libanais ;
Dans mes rues : la pluie de sable du Sahara
Et j’ai appris à chanter lala, lala.

Et puis on a oublié à présent
Que nous sommes tous enfants d’émigrants,
Je ne dis pas de Suisse ou d’Amérique.
Mais directement d’Afrique.

A-A-Afrique, A-A-Afrique, A-A-Afrique

Ève était noire
Ève était noire
Ève était noire
Ève était noire

A-A-Afrique, A-A-Afrique, A-A-Afrique

Désolé de vous perturber,
Mais je dois vous révéler
Que vous avez de proches parents
Qui proviennent directement
D’Afrique noire.
Ève était noire,
Ève était noire.

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2019/7/2 - 17:48



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org