Lingua   

L'aube

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



A l’aube
Quand j’étais gamin
A l’aube de ma vie
Mon plaisir
Mon vrai grand plaisir
A l’aube
Mon plaisir de roi
A l’aube
Mon plaisir à moi
Était
D’aller dans le lit de maman
Quand mon père était en voyage
D’aller
A l’aube
Quand j’étais gamin
Dans le lit de ma maman
A l’aube
Quand Papa était au front
A l’aube
Quand Papa était ailleurs
A peine éveillé
Au matin
Sorti de mon lit-cage
Comme d'une tranchée
Je m'élançais
Comme de la tranchée de Papa.
Et, je sautais
Dans le vrai lit
Dans ce gigantesque lit
Sans limites
Dans cet immense lit
Cette grande mer calme
Cette plaine océanique
Ce Pays enchanté des blanches collines de lit
Blanches comme les sommets des Alpes
Où Papa se battait.

La tête sous
Les draps de lin
La tête sous
Les draps de lit
A l’aube
A l'heure de l'assaut
A l'heure où l'on fusille
Sonnaient les clairons
Crépitaient les mitrailleuses
Roulait la canonnade
A présent
A l’aube levée
Dans la tranchée,
l'obus est tombé
Papa s'est couché
Il ne s'est plus relevé.
De l'autre côté de l'enfer.
Il était sous terre.
Moi, j'étais au paradis
Dans la grotte merveilleuse
Dans la caverne des origines
Dans ce paradis de l’aube
Perdu pour toujours, maintenant
Et cependant, pour toujours
A l’heure de l’aube
Dans le lointain reprennent les grondements
Mon enfance à présent
Lointaine
Mon enfance si lointaine.
Dès l’aube levée,
Sur les mêmes montagnes blanches,
Dans le lointain reprennent les grondements.


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org