Language   

Les Discours politiques

Marco Valdo M.I.
Language: French



Pour la campagne électorale des partis,
On fait des tas de discours.
L’électeur pense : « Cause toujours ! »
Pour ou contre, le Parti prend parti.
Contre les fraudes alimentaires,
Pour la santé, comme pour le climat,
Vraiment, on n’a pas le droit
De ne rien dire, de ne rien faire.
Pour la protection des animaux :
Chiens, chats, porcs et veaux.

Contre le mépris de l’honorable profession
Des concierges et des portiers
Le Parti se prononce sans hésitation
En faveur de ces anges de quartiers,
Pour inscrire dans le droit
Par le biais d’une imprescriptible loi
L’avenir de ces travailleurs méprisés.
Pour reconnaître par l’étatisation,
À chaque membre de cette corporation,
Comme en Russie, son statut policier.

Pour s’adresser au peuple tout entier.
Le Parti dit dans son manifeste :
« Peuple tchèque, nul ne le conteste :
Christophe Colomb s’en est allé
En bateau à voile, découvrir le Mexique.
Sans lui, que serait devenue l’Amérique ?
Et la démocratie, et le phonographe, et le progrès ?
Même Christophe Colomb l’ignorait.
Pour l’avenir de l’humanité qu’on ne connaît pas,
Il faut un progrès modéré dans les limites de la loi.

Dans la flamme civilisatrice des ardents bûchers,
Jan Hus, Jérôme de Prague, réformateurs,
Les sorcières et les libres-penseurs,
Vanini, Bruno, et tant d’autres athéisés,
L’Église catholique et ses inquisiteurs,
Vivants, les a tous incinérés.
Le Parti pour un Progrès modéré dans les Limites de la Loi,
Avec Záhoř, brandit le flambeau de l’hygiène, du progrès et du droit :
Contre l’incinération forcée des vivants, contre l’inhumation des corps,
Avec Záhoř, pour la libre incinération des morts.


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org