Language   

Le Parti et les Paysans

Marco Valdo M.I.
Language: French



Pour atteindre l’autonomie,
Pour améliorer sa condition,
Pour agrémenter sa vie,
Le peuple a besoin d’instruction.
Le Parti a promis de fournir
Une révolution culturelle et un bel avenir.
Le paysan continue à labourer ;
Les vaches, à ruminer et à meugler.
Le monde rural n’est pas prêt
À réaliser un tel progrès.

Au village de Letna, il y a une auberge
Avec une terrasse sur la berge.
Le Parti y programme une séance éducative,
D’un intérêt vital pour les paysans ;
Une conférence très instructive
Sur l’assainissement des prés et des champs
Par l’extermination des rongeurs ordinaires
Selon une méthode révolutionnaire
Inventée par un scientifique anglais
Et perfectionnée par des experts français.

Une telle conférence est une aubaine,
La salle de l’auberge est pleine
Le dimanche au moment convenu.
Après avoir longuement marché
Sous le ciel torride de l’été,
De tous les environs, les paysans étaient venus.
Ils se saluent, ils s’interpellent,
Lentement, le comice s’assemble.
Du comptoir, la bière coule à flots,
La conférence commence bientôt.

En 1812, un savant anglais déclarait
Les mulots stériles.
En 1815, grâce à Wellington, il imposait
À la France, cette thèse débile.
La campagne et l’Université de France
Face à ce délire firent alliance
Et prouvèrent scientifiquement
Qu’un mulot moyen a 240 descendants.
Furieux, les paysans nous chassèrent.
Dure leçon pour le Parti : c’était la première.


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org