Language   

La Guerre bien tempérée

Marco Valdo M.I.
Language: French



La guerre, celle de l’an de Quarante,
Avait beaucoup détruit,
Le monde entier en avait le tournis,
On glissait sur une mauvaise pente.
Les vainqueurs jouaient au plus fort
Entre la Russie et l’Amérique,
Sur les tas de tas de morts,
On allait tout faire sauter,
Finir tous ensemble irradiés,
Grâce aux bombes atomiques.

Hiroshima, Nagasaki, dévastées,
Et depuis, tout partout sur la Terre,
On continue continuellement la guerre,
Mais la guerre bien tempérée.
La Guerre, la Guerre, la Guerre,
Toujours recommencée,
S’en va clopin-clopant,
Tuant les vieux et les enfants
Et nul ne sait sûrement si elle
N’est pas vraiment éternelle.

Et malgré tout, on s’émerveille !
Les jours s’en viennent et le soleil
Par-dessus les toits du monde
Continue sa ronde ronde ronde ronde.
Entre les ennuis et la pluie,
On mange, on rit, on se promène
On se dispute, on se démène,
On dort, on veille, on fait sa vie.
Finalement, faut pas trop s’en faire,
Si on veut vivre sa vie sur cette terre.

Car :

« Dans la vie, faut pas s’en faire,
Moi, je ne m’en fais pas,
Toutes ces petites misères
Sont bien passagères,
Tout ça s’arrangera.
Je n’ai pas un caractère
À me faire du tracas,
Croyez-moi sur terre
Faut jamais s’en faire,
Moi, je ne m’en fais pas. »

(Dans la vie, faut pas s’en faire – paroles : A. Willemetz ; Musique : H. Christiné – 1934)


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org