Lingua   

La Terreur blanche

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



Terreur blanche ! Terreur ! Terreur !,
Mots terribles dans les conversations.
Aucun grand ne répond à mes questions.
Quelle est cette chose qui leur fait si peur ?

Comme pour la lutte des classes, on ne me répond jamais.
Mais, moi, je sais ce que c’est :
C’est la guerre entre deux clans de rouspéteurs.
Mais que font les instituteurs ?

Alors, chez les grands, tout le monde rit.
Moi, je rougis ; moi, je n’ai rien compris.
Mais pour la terreur blanche, la terreur,
Personne ne rit, c’est l’horreur.

Le soir est triste autour du foyer.
De mon lit, j’écoute les grands
Aux yeux inquiets, aux visages tourmentés.
Ils se taisent longtemps.

Au moindre bruit, un craquement,
Une porte qui bat, d’une voix blanche
Maman dit : « C’est le vent ».
Pan, pan, pan ! Terreur blanche !

Tac, tac, tac ! Des tirs, des tirs encore.
J’entends ces coups de feu dans la nuit :
Mémé dit :« Dans la viande, dans le corps.
Malheureuses femmes, pauvres enfants ! »

Le blanc à présent me fait peur.
Peur des roses blanches, des rideaux blancs,
Peur de la chemise blanche de grand-maman.
Terreur blanche ! Hiver ! Terreur ! Terreur !


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org