Lingua   

Un Branle-bas en Bohême

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



La guerre lorgne le pays.
François, l’Empereur, est mal pris :
Son étoile est mal placée,
La Cacanie est mal préparée.

Rien ne tient : ni ses officiers,
Ni ses fantassins, si ses chevau-légers.
Sa monnaie, ses réserves, tout à fondu.
Pauvre souverain, il est tout perdu.

Oui, Monsieur Po, oui, Monsieur Li,
Oui, Monsieur Chi,
Oui, Monsieur Nelle,
Oui, Monsieur Polichinelle.

L’Europe ressemble peu à une orangerie
Et le Kaiser n’a rien d’un oiseau de Papouasie.
Il choisit le camp des Russes et de l’Angleterre ;
Mauvaise affaire, que va-t-il faire dans cette galère ?

Le Corse s’élance, vif comme l’éclair,
Les armées de France traversent le continent,
Foncent en Bavière allègrement
Et triturent l’adversaire comme des pommes de terre.

Oui, Monsieur Po, oui, Monsieur Li,
Oui, Monsieur Chi,
Oui, Monsieur Nelle,
Oui, Monsieur Polichinelle.

Avide de gloire, le tsar entre dans la danse
Pour vaincre les gens de France.
Koutouzov n’aime guère la guerre
Et déconseille l’aventure militaire.

C’est le branle-bas en Bohême, en somme .
On enrôle jeunes, vieux, tous les hommes ;
Tous y passent, fermiers, mariés, estropiés,
Artistes, vagabonds, nul ne peut y couper.


Oui, Monsieur Po, oui, Monsieur Li,
Oui, Monsieur Chi,
Oui, Monsieur Nelle,
Oui, Monsieur Polichinelle.


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org