Lingua   

Le Guet-apens

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



Lamme dit : Ces prédicants traîtres. Honte sur eux !
Ils sont trois, nous sommes deux.
Ces assassins veulent tuer le Taiseux.
Allons les attendre sur le chemin. Malheur à eux !

Patience et silence encore un moment !
À l’écart, préparons le guet-apens.
Assis sur le talus, je serai mendiant,
Dit Till, je les retiendrai en parlant.

Lamme, avec mon arquebuse, va te cacher
Là dans le taillis entre les rochers.
Quand comme le corbeau, je croasserai,
Il te faudra tirer, recharger et tirer.

Quand viennent les prédicants,
Till tend son chapeau suppliant.
Messires, je suis carrier, j’ai le dos cassé,
Le patron ne veut rien me donner.

Messires, dit Till, il fait froid,
Quand criera le freux ,
Un vent d’acier vous frappera,
Un vent de Gueux, je suis Gueux !

Les trois avancent aussitôt
Sortant leur bragmart.
Alors, Till sort son couteau
Et recule dans le noir.

Till dit : le vent de plomb va souffler,
Canailles, votre crevaille va venir.
Till croasse et Lamme tire.
Deux fois, l’arquebuse a parlé.

Une fumée bleue monte de la broussaille,
Deux prédicants sont tombés,
Le troisième continue la bataille
Un dernier tir vient l’arrêter.

Tu es blessé, mon ami doux, dit Lamme
Dis quelque chose, Till ! Parle !
Ils sont tous morts les prédicants.
Tu ne mourras pas, j’essuie ton sang.

Ces assassins ont des bedaines de florins,
Lamme prend l’argent et jette les corps.
Ce Vent d’acier ne soufflera pas la mort.
Et vers Huy, les ânes reprennent leur chemin.


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org