Lingua   

Elmando

Sandro Joyeux
Lingua: Francese



Quand les rumeurs de la guerre arrivèrent jusqu’au village,
tout le monde savait, tout le monde sentait
que le quotidien n’aurait plus jamais le même visage.
Réunis sous l’arbre millénaire, les anciens contemplaient le lointain.
Qu’adviendra-t-il de notre peuple? Qu’adviendra-t-il de notre forêt?
Au village le papier roi n’existait pas, mais la forêt,
elle, la forêt, était encore là.
Comme tous les enfants du village, c’est sous l’arbre millénaire
qu’Elmando, mon ami, naquit.
Ta maman, n’aie crainte, tu vas bientôt la revoir! (x2)

Le ruisseau de sa vie devint rivière et chaque nuit,
dans ses songes, vagabondait l’ombre de sa mère.
Un matin baigné de soleil, Elmando bénît le ciel et quitta le village.
Ta maman, n’aie crainte, tu vas bientôt la revoir! (x2)

Mais sur la route qui mène à Kinshasa,
Elmando a vu les soldats, les enfants soldats,
Elmando dut lutter pour sa vie, combattre pour survivre.

De Kivu à Kinshasa, de Khartoum à Kangaba,
de Kisangani aux faubourgs de Casa,
de régions en régions, de nations en nations.
De Kivu à kinshasa, de Khartoum à Lampedusa,
de Kisangani aux faubourgs de Casa,
de régions en régions, de nations en nations,
l’univers réserve parfois de bien étranges destins. (x2)

Ta maman, n’aie crainte, tu vas bientôt la revoir! (x2)
Elmando! Fils des étoiles et de la terre,
ta maman, n’aie crainte, tu vas bientôt la revoir.


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org