Language   

La Leçon d’Alcuin (Vox Media 2018)

Marco Valdo M.I.
Language: French



Il y a bien longtemps,
Il y a mille deux cents ans,
À Aix, en Allemagne,
L’Empereur dit à son ministre :
La voix du peuple est sinistre,
Elle sent trop la campagne,
Elle couvre ma voix,
La voix du Roi.
Alcuin répondit à Charlemagne
Vox populi, vox Dei,
Semper insaniae proxima sit.
Voix du peuple, voix de Dieu, sic transit !
Se trouvent toujours proches de la folie.
Tant que le peuple croira,
La voix de Dieu sera celle du Roi,
L’Église y veillera !
Force reste à la Loi,
Media, Merda,
Et patati, et patata !
Merdi, merda et tralala !

Quand on a un parti, des sociétés,
On a des banquiers, des associés,
Des obligés, des électeurs,
Des avocats, des curateurs.
Tout ça n’est pas bien compliqué,
Quand on a compris la vie.
Il suffit de gérer
En bon père de famille.
Un club de football, c’est épatant ;
On peut y faire beaucoup d’argent.
Toujours à la limite de l’escroquerie,
L’équipe marque des buts et ne perd pas.
Media, Merda
Mensonges, faits déformés.
Et patati, et patata !
Merdi, media et tralala !
Le sommeil descend se coucher
Sur la pensée et les livres absents.
Turpitudes mégagalactiques, détails insignifiants.
Là-bas dans le palais, là-bas dans sa villa.

On finissait le repas.
L’alcool coulait à flots,
La musique dégoulinait en sirop.
À qui le tour ?, dit-il béat.
À moi, à moi !, crient les Vénus impatientes –
Ce sont là des dames bien méritantes,
On entend des gloussements, des rires obscènes,
On devine l’examen, on imagine la scène :
Les filles se démènent,
Les mains se promènent,
Dans le palais, là-bas,
Là-bas dans sa villa.
Et partout on l’entend,
Et partout, on le voit  ;
Il se défend.
Regard fixe sur la caméra,
Il dément.
Media, Merda,
Et patati, et patata !
Merdi, media et tralala !

L’insecte insatiable
Se pose du l’État,
Il s’installe à la table
Et vide tous les plats
On ne réussit
Ni de jour, ni de nuit,
À chasser ce spectre louche,
Merda, cette importune mouche,
Grosse apparition bleue
Qui naît, croît et prospère,
Agite ses ailes et sa queue
Et d’un coup, tombe à terre.
Et patatras !
Vox de la folie,
Voix de l’escroquerie,
Media, Merda !
Et patati, et patata !
Merdi, media et tralala !
Media, Merda,
Et patati, et patatras !


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org