Lingua   

Y a-t-il de la place au Purgatoire cet été ?

Jean-Louis Chinaski
Lingua: Francese



Quarante cigarettes à cheval sur nos soupirs
Deux paquets de cow-boys à l'assaut de nos sourires
Dans les vallées étroites de nos respirations
Dans la brume écarlate de nos gorges canyon

Dans le vide spatial de nos yeux en orbite
Qui tournent et puis qui valsent comme deux satellites
Dans le lit vertical de nos fleuves taris
Dans la boue asséchée de nos rivières enfouies

Allons nous coucher
Nos yeux sont doubles et nos reins fatigués
Nos phrases n'entameraient que l'ennui des crépis usés
Y a-t-il de la place au Purgatoire cet été ?

Les douze coups de minuit ont assommé le pire
Les bouteilles qui pétillent ont arrosé nos rires
Sous les lignes de tension elles remuent nos carcasses
En vérité on se soigne de toutes ces vies qui passent

Allons nous coucher
Nos yeux sont doubles et nos reins fatigués
Nos phrases n'entameraient que l'ennui des crépis usés
Y a-t-il de la place au Purgatoire cet été ?

Dans nos poitrines, dans notre sang, ça ne bronche même pas
Dans nos fois, dans nos élans, on avale n'importe quoi
Des fumées aux orages, des grands feux aux tempêtes
Ni bûcher, ni déluge, rien, rien ne nous arrête
Quarante cigarettes à cheval sur nos soupirs
Deux paquets de cow-boys à l'assaut de nos sourires
Dans les vallées étroites de nos respirations
Dans la brume écarlate de nos gorges canyon

Allons nous coucher
Nos yeux sont doubles et nos reins fatigués
Nos phrases n'entameraient que l'ennui des crépis usés
Y a-t-il de la place au Purgatoire cet été ?
Allons nous coucher
Nos yeux sont doubles et nos reins fatigués
Nos phrases n'entameraient que l'ennui des crépis usés
Y a-t-il de la place au Purgatoire cet été ?


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org