Lingua   

À la P'tite

Patrick Denain & Daniel Dénecheau
Lingua: Francese



Ceux qui ding' qu'ont pas dix-huit ans,
on les envoie pour quelque temps
expier leur mauvaise counduite
à la P'tite.

Sitôt décarrés du panier,
les gaffes les font déshabiller
et sous une douche les précipitent
à la P'tite.

Puis d'la taule i' r'vêtent le complet.
Bois, broc, béret et gilet
leur sont donnés d' façon gratuite
à la P'tite.

Harnachés, le gaffe les conduit
de riffl' dans un sombre réduit.
C'est en cellotte que l'on habite,
à la P'tite.

Quand d'aucuns se r'trouvent là seulos,
y en a qui éclatent en sanglots.
Mais la plupart s'y font bien vite,
à la P'tite.

Toute la journaille, sans regimber,
du cuivre il leur faut ébarber.
Gratter, c'est la règle prescrite,
à la P'tite.

Du boulot, cette crèche sans pitié
d' son montant leur donne à la moitié.
Pour l'État l'aut' part est souscrite,
à la P'tite.

Comme croûte une soupe à la noix,
vestos, riz, patates, lentilles, pois,
et le dimanche de la viande pas cuite,
à la P'tite.

Quand ils sont pris à bavarder,
ou bien encore à bombarder,
on leur fourre pour huit jours de suite,
à la P'tite.

Quand l' gaffe les appelle au parloir,
que c'est leur dab' qui vient les voir,
ils sont bien contents d'sa visite,
à la P'tite.

Comme y a des gaffes à l'intérieur
et des griftons à l'extérieur,
faut êt' marl' pour se faire la fuite,
à la P'tite.

Quand les sens viennent les agiter,
i' s' tapent des rassis sans compter.
À ce truc-là ils s'attigent vite,
à la P'tite.

C'est pas en m'nant les gosses dur'ment
qu'on obtiendra leur amendement.
C' régime à la haine les incite,
à la P'tite.


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org